Volkswagen pourrait être le plus grand manufacturier pour une 5e année

Volkswagen pourrait être le plus grand manufacturier pour une 5e année


Le Guide de l'Auto

Article par Olivier Beaulieu

Le marché de l’automobile a pris un virage crucial depuis une trentaine d’années. On est passé d’un ensemble de grands fabricants pour la plupart indépendants à quelques géants qui regroupent plusieurs marques et qui comptent leurs profits par milliards. La course pour être le plus gros manufacturier est féroce et le podium se partage entre trois géants : Volkswagen, Toyota et Renault-Nissan-Mitsubishi.

Pour une cinquième année consécutive, Volkswagen risque de remporter le titre du manufacturier le plus important du globe de l’année 2018. Avec une croissance de 0,9% des ventes depuis l’an passé, le géant de l’automobile atteint un résultat historique de 10,83 millions de véhicules vendus dans le monde. Selon les analyses conclues par le groupe Volkswagen, les parts de marché en Asie, en Amérique du Sud, en Europe, en Chine et aux États-Unis sont en croissance, et ce, malgré les conflits commerciaux et politiques qui ont eu lieu tout au long de l’année 2018. Effectivement, la Russie remporte la palme de la meilleure croissance des ventes automobiles avec une augmentation de 19,8% de livraisons, suivie par l’Amérique du Sud avec une augmentation de 13,1%.

À contrario, le Mexique accuse une décroissance de 15,6% et l’Argentine de 22,4% des ventes comparativement à 2017, en raison du climat politique et économique difficile.

De plus, c’est sans surprise que l’on apprend que le segment des VUS occupe une place importante et croissante dans les ventes du constructeur.

Les chiffres partagés dans ce texte comprennent également les véhicules commerciaux fabriqués par le manufacturier. Les parts de marché des véhicules Audi ont pris du recul alors que les marques MAN et SEAT enregistrent des gains respectivement de 19% et 10%.

Toyota et Renault-Nissan-Mitsubishi n’ont pas publié leurs résultats.