Volkswagen ouvre la première usine d’assemblage au Rwanda

Volkswagen ouvre la première usine d’assemblage au Rwanda


Le Guide de l'Auto

Article par Olivier Beaulieu

Mercredi dernier, Volkswagen a ouvert une usine d’assemblage au Rwanda, une première dans la région subsaharienne. Plusieurs raisons sont évoquées pour motiver ce choix. La principale étant que le Rwanda est un marché inexploité. Il n’a à peine plus de 200 000 voitures enregistrées depuis 1997 alors que le pays contient tout près de 12 millions d’habitants! Il y a donc un vif désir d’augmenter le nombre de voitures vendues au pays, mais également de développer l’autopartage sur le modèle de la multinationale Uber.

Pour le moment, Volkswagen prévoit construire environ 1 000 véhicules par année, mais l’usine peut sortir jusqu’à 5 000 véhicules annuellement. Il commencera par les modèles Polo et Passat, mais il envisage déjà d’agrandir l’usine de production si la demande est au rendez-vous. Volkswagen croit que ce marché ne doit pas se contenter de conduire des voitures usagées et importées de pays étrangers. Le président de la République du Rwanda estime quant à lui que l’Afrique paie déjà le gros prix pour obtenir un véhicule de seconde main alors « pourquoi ne pas payer le gros prix pour un nouveau véhicule? Il sera plus fiable, plus durable et créera de l’emploi au pays ».

Et au niveau du système d’autopartage tant convoité par le fabricant allemand, on prévoit entamer la période de test dans la capitale du Rwanda, Kigali, d’ici à la fin de cette année. Selon le gouvernement local, Kigali est l’endroit de prédilection pour tester ce nouveau système, car les habitants de la métropole sont intéressés par la technologie et les moyens de transport alternatifs.

Volkswagen a investi 20 millions dans le développement de cette nouvelle chaîne d’assemblage. Il prévoit également la création de 1 000 emplois spécialisés et plusieurs activités de formation. Par ailleurs, l’application mobile qui sera utilisée par le manufacturier a été élaborée par une jeune entreprise de Kigali.