Une grande aventure remplie d’émotions

Une grande aventure remplie d’émotions

L'artiste peintre Olivier Leogane se rendra à Paris du 23 au 25 octobre pour y présenter son œuvre L'Envol au Louvre.

Un concours de circonstances extraordinaire était à l’origine de l’exposition de la toile L’Envol du Brossadois Olivier Leogane au Carrousel du Musée du Louvre, du 23 au 25 octobre. L’artiste-peintre n’avait pourtant encore rien vu puisque à son arrivée à l’aéroport à Paris, ses œuvres elles, n’y étaient pas.

Épuisé de sa traversée de l’Atlantique et des préparatifs du voyage, Olivier Leogane a eu bien chaud lorsqu’il a tenté de récupérer ses œuvres aux douanes, deux jours avant l’exposition.

«Je récupère ma valise en priorité et je m’en vais attendre patiemment mon colis renfermant mes deux tableaux au comptoir des colis hors dimensions. Là, j’attends, j’attends et j’attends encore. Finalement, les passagers du vol suivant arrivent et c’est le temps pour moi de me poser de sérieuses questions.»

Après avoir cru que les bagagistes avaient peut-être fait une erreur, la préposée lui dit «le plus naturellement du monde» que son colis n’a pas voyagé. «En d’autres termes, je suis à Paris et mes toiles, à Montréal. Je me vois au Carrousel du Louvre, sans toile, tentant de vendre mon art avec mon unique portfolio comme arme de bataille, un peu maigre et peu convaincant.»

Les toiles sont finalement arrivées le lendemain matin, saines et sauves.

Quelques jours plus tard, l’œuvre L’Envol a trouvé preneuse et a fait de Paris son nouveau domicile.
«J’ai l’intime conviction que la vie cherchait à me tester et tenait à s’assurer que malgré l’enjeu, je conserve la même philosophie de vie qu’au début de cette folle histoire», raconte l’artiste.

C’est grâce aux médias sociaux et à la présidente de la Divine Académie Française des Arts Lettres et Culture, Divani Pavesi, que le peintre s’est retrouvé au Louvre. Tombée sur une publication de la page Facebook d’Olivier Leogane dans laquelle l’artiste proposait d’offrir une de ses toiles qui avait été disqualifiée d’un concours en raison du non-respect d’une consigne, Mme Pavesi lui a proposé d’être l’artiste coup de cœur de son exposition.

Écrire un commentaire

avatar