Une femme de Brossard se ferait passer pour un médecin

Une femme de Brossard se ferait passer pour un médecin

Les nouveaux médecins se verront assigner des patients au 1er septembre de chaque année.

Crédit photo : Depositphotos

Une Brossardoise d’origine égyptienne est poursuivie par le Collège des médecins pour avoir diagnostiqué et traité des patients alors que ses qualifications ne sont pas reconnues au Canada.

Selon le constat d’infraction du Collège des médecins du Québec (CMQ), dont le Brossard Éclair a obtenu copie, Wafa Elmadah recevait des patients dans sa résidence de la rue Bombardier. Le 30 septembre, un agent d’enquête du CMQ s’y serait présenté en prétendant souffrir d’une maladie.

Mme Elmadah se serait présentée comme médecin à l’agent d’enquête. Elle lui aurait diagnostiqué une maladie et prescrit un traitement «invasif ou présentant des risques de préjudice».

Sur le site hijamaincanada.com, Wafa Elmadah indique qu’elle est «médecin diplômée de la faculté de médecine de Tanta en Égypte». Elle se présente comme experte en ventouses, en réflexologie et en massothérapie.

Selon le même site, le Hijama est une technique de saignée par ventouses.

«Le hijama est une noble médecine prophétique et une prévention contre les maladies que même la médecine moderne n’a pas encore trouvé de solutions [sic]», lit-on sur le site de Mme Elmadah.

Plus de détails à venir.

1
Écrire un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Yo Noss Recent comment authors
Yo Noss
Invité
Yo Noss

L’article dit qu’elle est «médecin diplômée de la faculté de médecine de Tanta en Égypte». Donc où est le probleme? Elle n’a jamais dit avoir une accreditation canadienne si je comprend bien.