Une apprentie-chef de Brossard devant les fourneaux !

Une apprentie-chef de Brossard devant les fourneaux !

Lunayla (à droite) a appris à cuisiner avec sa mère

TÉLÉVISION. Les femmes de la famille Jimenez ont initié Lunayla à la cuisine, particulièrement sa grand-mère, sa mère et sa tante, dès son plus jeune âge. Celle qui adore cuisiner des desserts s’est fait remarquer dès le début dans la cuisine des chefs Chuck Hugues et Hakim Chajar à l’émission La Relève. Lors du 2e épisode, l’apprenti-chef de Brossard a même décroché l’étoile de la semaine en compagnie de ses deux coéquipiers.

Même si elle est la plus jeune de son groupe, celle qui arbore le tablier vert de l’équipe d’Hakim Chajar a déjà fait ses preuves à l’émission, notamment en concoctant un pain doré, une omelette au fromage et un chocolat chaud à la lime.

À seulement 10 ans, Lunayla maîtrise à la fois les instruments de cuisine et les instruments de musique. Elle joue du violoncelle, du piano et chante comme un rossignol, en plus de transformer n’importe quelle recette de poulet en chef-d’œuvre culinaire!

Idée de son père

C’est son père, qui la voit cuisiner depuis plusieurs années, qui l’a poussée à s’inscrire à la compétition culinaire.

«Quand mon père m’a proposé de m’inscrire à La Relève, j’étais vraiment curieuse, se rappelle Lunayla. Pendant les auditions, je n’étais pas vraiment stressée de cuisiner, ni devant la caméra, ni devant les chefs. Je crois que ça m’a permis de me démarquer!»

C’est le jour de son 10e anniversaire que Lunayla a appris qu’elle avait obtenu sa place parmi les 20 jeunes de 10 à 14 ans qui participent à l’émission diffusée à TVA. Même si les tournages sont déjà terminés, il est impossible de révéler si Lunayla sera l’un des deux jeunes cuisiniers à se mesurer en finale dans une épreuve de type grand restaurant.

Techniques particulières

Peu importe l’issue de la compétition, la Brossardoise admet avoir appris «plein de petits trucs qui vont me servir dans la cuisine».

«Avec Hakim et Chuck, j’ai appris par exemple à désosser de la viande, du poulet et du poisson. J’ai aussi développé plein de petits trucs qui permettent à mes plats d’avoir une meilleure saveur et plus de goût.»

La sauce à spaghetti, le chili con carne et le risotto sont les spécialités de la jeune fille, qui n’envisage pas pour l’instant une carrière de chef.

«J’aime cuisiner puisque ça me fait sentir dans mon élément et ça me permet de me sentir chef, un peu. Mais je n’ai pas envie de devenir un chef  professionnel ou d’ouvrir un restaurant; c’est simplement une passion pour moi.»

Sur le plateau, Lunayla s’est liée d’amitié avec plusieurs compétiteurs, notamment avec Léa, l’apprentie-chef de l’arr. de Saint-Hubert.

«Pendant les longues journées de tournage, tout le monde s’entraidait. Dans l’équipe des verts, nous sommes devenus une grande famille», raconte Lunayla.

Lors du dernier épisode, diffusé le 20 octobre, Lunayla a dû affronter deux de ses coéquipiers lors du défi d’élimination. Toutefois, la coupe de son tartare et l’assaisonnement de ce dernier lui ont permis d’être sauvée par le chef Hakim Chajar.

Commenter cet article

avatar