Un comédien de Brossard vedette de la comédie musicale Fame

Un comédien de Brossard vedette de la comédie musicale Fame

Le comédien de Brossard Simon Fréchette-Daoust incarne Jo Vegas dans la comédie musicale Fame, présentée au Théâtre Saint-Denis jusqu’en août.

Crédit photo : Gracieuseté

Après avoir interprété Roger dans la comédie musicale Grease, le comédien Simon Fréchette-Daoust foule de nouveau les planches du Théâtre Saint-Denis cet été. Cette fois-ci, il incarne un personnage de la comédie musicale Fame, qui transporte les spectateurs à la High School of Performing Arts à New York.

Toujours aussi populaires, les comédies musicales qui figurent année après année à la programmation du festival Juste pour rire son rarement décevantes. Appelé à remplacer un comédien qui s’est désisté quelques semaines avant la première du 7 juin, Simon Fréchette-Daoust n’a eu qu’une centaine d’heures pour apprendre répliques, pas de danse et chansons de son personnage, Jo Vegas.

D’abord populaire grâce au film sorti en 1980, Fame est devenu une télésérie et une comédie musicale jouée aux quatre coins de la planète depuis 1988. Sur scène, on découvre 20 chanteurs, danseurs et musiciens admis à la High School of Performing Arts, de leur admission à la graduation, en passant par leurs peurs, leurs échecs et leurs triomphes.

La magie du théâtre

Le comédien de Brossard, qui incarne un jeune portoricain, décrit Jo Vegas comme «une personne lubrique».

«C’est un personnage comique qui est victime de sa personnalité flamboyante, précise-t-il. Il est attiré par toutes les filles et il a de la difficulté à intérioriser ses émotions.»

Simon Fréchette-Daoust est d’ailleurs ravi de jouer ce personnage, qui «a la même énergie que lui, mais qui est physiquement complètement différent».

«C’est ce qui est plaisant au théâtre; nous pouvons tricher. Je joue un personnage latino, même si dans la vie je suis blond aux yeux bleus. Finalement, ça marche super bien sur scène!»

Le rêve de la comédie musicale

Diplômé de l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal, Simon Fréchette-Daoust a seulement touché au jeu lorsqu’il était sur les bancs d’école. Toutefois, la musique et la danse l’ont toujours intéressé, et ce, bien avant son entrée à l’université.

«Quand j’étais au secondaire, je pratiquais le chant choral, se souvient-il, rappelant qu’il considère toujours Brossard comme son «premier chez-moi».

«Quand je suis sorti de l’école, j’ai tenté de saisir les opportunités pour faire de la comédie musicale et je me suis inscrit à différents cours. C’est vraiment un idéal de faire de la comédie musicale.»

Son passage dans Grease lui a confirmé son intérêt pour cet art.

«C’est vraiment le meilleur des mondes», lance-t-il, ajoutant qu’un de ses grands rêves est de jouer Jean Valjean dans Les Misérables.

Quand Fame se terminera en août, Simon Fréchette-Daoust chaussera les souliers du jeune Claude Léveillée dans Salut Claude!, un théâtre musical sur la vie du défunt acteur, pianiste et auteur-compositeur-interprète québécois. Il s’installera par la suite en résidence à la Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles avec le spectacle pour enfants Polo, produit par sa compagnie du Théâtre de l’Œil Ouvert.

Écrire un commentaire

avatar