Trafic sur Grande-Allée: les travaux causent des bouchons «interminables»

Trafic sur Grande-Allée: les travaux causent des bouchons «interminables»

Les heures de pointe sont achalandées dans le secteur des travaux, sur Grande-Allée

Crédit photo : Robert Côté - Le Brossard Éclair

RÉFECTION. Bien qu’ils visent à régler le problème de congestion dans le secteur, les travaux sur le boul. Grande-Allée génèrent de la frustration chez les automobilistes aux heures de pointe.

Les travaux sont réalisés entre le boul. du Quartier et la sortie de l’autoroute 30 Ouest. Le trafic plus intense peut être observé sur Grande-Allée, entre le boul. Chevrier et l’A30, ainsi que sur la rue J.-A. Bombardier.

La cause principale de ce ralentissement de circulation serait dû, selon un automobiliste, à l’unique sortie qui permet de quitter le nouveau parc industriel de Saint-Hubert et d’accéder à l’autoroute.

Ce dernier, devant emprunter le boulevard en raison de son emploi sur la rue Armand-Frappier, grince quotidiennement des dents depuis le début octobre.

«Le problème est que ça passe de deux à une voie, dans les deux directions, avance le travailleur, interpelé par le journal. Et il y a beaucoup de monde qui travaille à cet endroit maintenant.»

Cela prendrait en moyenne une demi-heure pour sortir de cette zone, estime l’homme.

«Je dirais qu’il commence à y avoir de la grogne chez les automobilistes, qui perdent patience. Hier, j’en ai vu un être agressif envers un signaleur», dénonce-t-il.

L’automobiliste affirme que la situation serait pire en fin de journée, de 15h45 à 18h30.

«Ça fait deux ou trois ans qu’ils travaillent à élaborer l’élargissement de Grande-Allée. J’ai de la misère à croire que personne n’a pensé à ouvrir certaines sections ou une sortie temporaire aux heures de pointe», se désole-t-il.

Solutions de rechange

Selon la Ville de Brossard, les travaux dans le tronçon problématique devraient se terminer à la fin novembre.

«Les villes de Brossard et Longueuil travaillent en collaboration pour trouver des solutions. En plus des signaleurs, le phasage du feu de circulation à l’intersection de l’A30 a été modifié afin d’améliorer la fluidité à la suite des impacts causés par le chantier», soutient le porte-parole de Brossard Alain Gauthier.

Les autorités policières envoient également des signaleurs sur place durant les périodes les plus achalandées de la journée, afin de contrôler la circulation aux intersections de la rue J.-A. Bombardier et du boul. du Quartier.

«Afin d’aider le secteur industriel de J.-A. Bombardier, la rue Arthur-Sicard (du côté de Longueuil) a été ouverte, et ce, de façon exceptionnelle pour la durée des travaux, entre le boul. du Quartier et la sortie de l’A30 Ouest», ajoute M. Gauthier.

Ce à quoi le citoyen répond qu’il n’y a «que quelques personnes qui bénéficient de cette rue provenant du parc industriel. La plupart des gens dans le trafic doivent se rendre à l’autoroute, tant du côté de Brossard que de Saint-Hubert.»

La Ville de Longueuil répond cependant que cette modification résulte d’une demande citoyenne.

 

Commenter cet article

avatar