Tommy Xu s’entraînera intensivement en Chine toute l’année

Tommy Xu s’entraînera intensivement en Chine toute l’année

Tommy Xu en action (à gauche)

Crédit photo : Gracieuseté

TENNIS DE TABLE. Tommy Xu a les yeux rivés sur son rêve de participer aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Le pongiste de 17 ans se rendra en Chine à plusieurs reprises au cours de l’année afin de s’entraîner intensivement.

La dernière compétition de Tommy Xu remonte au mois de juillet, alors qu’il a pris part aux Championnats canadiens de tennis de table, à Vancouver. Il y a remporté la médaille de bronze en simple masculin.

«J’étais classé 13et j’ai quand même bien performé», dit-il.

Il a également décroché deux médailles d’argent en double chez les juniors et les seniors avec son partenaire Edward Ly.

«Mon objectif était de gagner une médaille d’or dans n’importe quelle catégorie, mais je n’ai pas assez bien joué, explique le Brossardois. J’étais quand même content; c’était difficile d’avoir une médaille de bronze dans le simple masculin.»

Les quatre meilleurs joueurs au Canada se rendaient ensuite aux Championnats panaméricains, à Santiago, au Chili. Tommy s’est classé cinquième.

«Je ne suis pas chanceux. J’étais déçu, mais je vais essayer de faire de mon mieux cette année et d’y aller l’année prochaine», mentionne le jeune homme.

La Chine au sommet
Tommy Xu s’est rendu en Chine en juillet, août et septembre afin de s’entraîner intensivement; un voyage qu’il entend faire à plusieurs reprises au cours de la prochaine année.

«Là-bas, je vais dans un club. Je me prends un partenaire et je pratique pendant six heures par jour, six jours sur sept. Tous les joueurs en Chine sont vraiment forts», explique-t-il.

Il est revenu au Québec pour les qualifications des Jeux du Canada, qui avaient lieu les 27 et 28 octobre, à Laval. Il est d’ailleurs parvenu à se qualifier. Il retournera éventuellement en Chine pour un mois et demi, puis remettra le pied en territoire nord-américain pour prendre part au US Open, du 16 au 22 décembre à Orlando, en Floride.

Et même à distance, son entraîneur Maxime Surprenant est là pour lui.

«Quand j’ai des difficultés, j’en parle avec lui sur Facebook. Il est toujours là pour me soutenir. Il me donne des conseils même s’il n’est pas là.»

Et les études?
Afin de se concentrer sur son sport, Tommy Xu a décidé de faire son cégep à distance.

«Je fais tous mes travaux en ligne. Comme ça, j’ai plus de temps pour m’entraîner en Chine et faire des compétitions à l’international», note le jeune pongiste.

«C’est quand même dur d’avoir la motivation d’étudier étant donné que je n’ai pas de prof derrière moi, avoue-t-il toutefois. Mes notes sont correctes pour le moment, mais je veux essayer de m’améliorer et de travailler plus fort.»

Au final, tous ces sacrifices, Tommy Xu les fait avec son objectif ultime en tête: participer aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Commenter cet article

avatar