Terrains et hôtels pleins à craquer pour le 32e Challenge de soccer de Brossard

Terrains et hôtels pleins à craquer pour le 32e Challenge de soccer de Brossard

Plusieurs dignitaires locaux étaient réunis à la Maison du tourisme pour le lancement officiel du 32e Challenge de soccer

Populaire, le Challenge de soccer de Brossard? Comme jamais! La demande pour y participer et se loger dans les environs dépasse largement l’offre.

Encore une fois, des gens viendront de partout pour participer à la 32e édition de ce tournoi international, du 4 au 6 août. En plus des 109 équipes du Québec, 80 viendront de l’Ontario, trois du Nouveau-Brunswick, trois de la Nouvelle-Écosse, une de Terre-Neuve et une du Brésil.

Des visiteurs ont même dû réserver leur chambre d’hôtel sur la Rive-Nord tant celles sur la Rive Sud étaient occupées pour cette période!

Une inscription, un refus

Il est coutumier que des événements de sport bien ancrés sur la Rive-Sud doivent refuser des inscriptions. Dans le cas du Challenge, on refuse maintenant autant d’équipes qu’on en accueille.

«Nous sommes rendus là. Pour chaque équipe qui s’inscrit, il faut en refuser une autre», explique le jeune coordonnateur Marc-André Tessier, qui organise le Challenge avec sa conjointe, Sarah-Fei Gervais.

Ils ont officiellement lancé la 32e édition du Challenge à la Maison du tourisme, le 18 juillet.

Preuve d’adaptation, tous les terrains seront utilisés à pleine capacité, même s’il y aura moins d’équipes que l’an dernier, avec 197 contre 213.

«La différence vient surtout de l’Ontario, avec 15 équipes de moins, explique M. Tessier. Une nouvelle réglementation ontarienne fait que les joueurs ne peuvent plus participer à des tournois à l’extérieur de la province avant d’avoir atteint le U11. Jusqu’à l’an dernier, ils envoyaient aussi des équipes U9 et U10 jouant au soccer à 7, mais ce n’est plus permis. Nous devons donc les faire jouer sur des terrains plus grands, ce qui limite le nombre de terrains et d’équipes. Ça donne sensiblement le même nombre de joueurs, mais répartis dans moins d’équipes.»

De l’aide à l’interne plutôt qu’avec les voisins

Marc-André Tessier a demandé au conseil municipal de Brossard d’accepter de tracer un nouveau terrain de soccer à 9 au parc Lautrec, ce qui a été accepté et confirmé par le maire Paul Leduc au lancement du Challenge. L’époque où des matchs étaient joués dans des villes avoisinantes semble donc révolue.

«Les villes aussi voient leurs terrains être de plus en plus utilisés et elles exigent des frais d’utilisation, souligne Marc-André Tessier. Comme notre tournoi amène aussi des profits pour le soccer mineur [plus de 10 000$ l’an dernier], ce qui rend plus abordable la pratique du soccer chez nous, nous préférons utiliser nos ressources.»

Lors d’un week-end de pluie comme il s’en est déjà vu, les conséquences sont heureusement moindres avec les terrains de soccer extérieurs synthétiques.

«Mais le grand terrain du Complexe Bell est déjà réservé pour nous, beau temps, mauvais temps. Et nous savons qu’on pourrait se dépanner avec d’autres endroits comme le dôme de Longueuil», assure l’organisateur.

Une équipe brésilienne, le Amigos da Bola America U15, devrait prendre part au Challenge pour la 5<+>e<+> fois.

«On doit toujours parler au conditionnel, au cas où, mais comme ils participent déjà à un tournoi à Ottawa, ils en profiteront pour jouer chez nous et seront logés par des familles d’accueil. Ce sera une belle expérience pour tous!»

Le Groupe Park Avenue sera partenaire pour la 5e fois et le directeur-général de BMW Brossard pour le Groupe, lui-même amateur de sport, sera le président d’honneur.

Les catégories en action iront du U9 au U18 masculin et féminin, dont 15 équipes de Brossard.

Commenter cet article

avatar