Six buts pour Léonie Portelance et une 5e place pour le Brossard U14

Six buts pour Léonie Portelance et une 5e place pour le Brossard U14

Les Bulldogs de Brossard ont remporté trois de leurs cinq duels au Championnat canadien des clubs U14 F AAA à Terre-Neuve.

CHAMPIONNAT CANADIEN. Troisième équipe brossardoise à participer au Championnat canadien des clubs – la première depuis 20 ans –, les Bulldogs de Brossard féminin U14 AAA ont terminé 5es sur 12 équipes lors du tournoi qui s’est tenu à Saint-Jean, Terre-Neuve, du 7 au 12 octobre.

L’équipe avait mérité sa place en gagnant le championnat U14 F AAA de la Ligue de soccer élite du Québec devant 13 autres clubs. La Brossardoise Léonie Portelance avait contribué à cette réussite avec 22 buts en 23 parties, aidant les siennes à présenter une fiche de 17 gains, 6 matchs nuls et 3 revers pour 57 points. Portelance a encore dominé l’attaque lors du tournoi, marquant 6 buts.

Les joueuses n’ont pas eu de chance lorsqu’elles ont perdu leur match de quart de finale 1 à 0 contre l’Alberta, éventuelle championne. Sorties du carré d’as, les Brossardoises ont cependant totalement dominé leurs deux matchs du groupe pour terminer 5es.

Les Brossardoises étaient dirigées par Frank Scartozzi, aussi président de l’Association de soccer mineur de Brossard.

Gagnantes et perdantes par blanchissage

En préliminaires dans le groupe C, les Bulldogs ont humilié le Yukon 11 à 0, Portelance marquant 4 fois. Les filles ont ensuite été surprises par le Manitoba 3 à 0 pour terminer 2es de leur groupe, les obligeant à affronter les puissantes Albertaines. Après leur élimination, elles ont battu le Nouveau-Brunswick 5 à 0 (2 buts de Portelance) et Terre-Neuve-et-Labrador 5 à 0, l’entraîneur en profitant pour faire jouer ses réservistes.

Frank Scartozzi et la gérante de l’équipe, Johanna Bleau, ont apprécié l’expérience pour leur équipe. «Les filles ont vécu de beaux moments. Elles ont fait un premier voyage en avion ensemble et partagé six nuits à l’hôtel. L’équipe s’est soudée encore plus qu’avant. L’ambiance était belle à voir et les filles ont aussi profité d’une journée de tourisme. Cette expérience les marquera sûrement», commentent-ils.

Léonie Portelance était elle aussi ravie de son aventure, mais elle savait que son équipe avait les capacités d’obtenir un meilleur classement. «Nous n’avons connu qu’un seul mauvais match, celui contre le Manitoba. Nous venions de gagner un peu trop facilement contre le Yukon et notre entraîneur a eu beau nous mettre en garde avant le 2e match, nous n’étions pas à notre meilleur lorsque la rencontre a débuté.»

Dame Nature inopportune

La température n’a pas non plus favorisé les joueuses. «Nous avons joué deux matchs avec de grands vents, du froid et de la pluie, poursuit Léonie. Nous sommes une équipe très technique, qui fait beaucoup de circulation de balle. Le Manitoba était une équipe très physique, avantagée dans les circonstances. Nous avons eu du mal à nous adapter à leur style. Contre l’Alberta, nous avons bien joué, dominant souvent le jeu, mais nous n’avons pas réussi à concrétiser. Alexandra Wilson [la fille de Johanna Bleau] est une excellente défenseuse souvent appelée à aider l’attaque. Elle a tiré au but dans la dernière minute de jeu mais nous n’avons pu égaliser. Après, nous avons joué des matchs moins difficiles que plusieurs matchs de ligue régulière.»

«Nous avons connu une belle année ensemble, ajoute la Brossardoise. Si nous améliorons notre synchronisme, nous pourrions participer au tournoi U16 F AAA en 2017.»

Les autres filles de Brossard de l’équipe étaient Sophie Lefebvre-Gagnon, Sarah Bonin-Bourget, Samantha Flood, Laurence Gauthier et Cécilia Scartozzi, fille de Frank, blessée, mais qui a tout de même fait le voyage.

Commenter cet article

avatar