Six athlètes de Brossard participeront aux Jeux panaméricains

Six athlètes de Brossard participeront aux Jeux panaméricains

Marie-Ève Beauchemin-Nadeau

Crédit photo : Archives - Brossard éclair

COMPÉTITIONS. Les olympiens Sergio Pessoa Jr en judo, Marie-Ève Beauchemin-Nadeau en haltérophilie, Victoria Woo en gymnastique, Valérie Lochet en handball féminin et Geoffroy Bessette-Collette et Sylvain Gaudet en handball masculin, représenteront Brossard aux Jeux panaméricains de Toronto, présentés du 10 au 26 juillet.

Le défi des joueurs et joueuses de handball sera d’obtenir l’une des deux places disponibles chez les hommes et la dernière place disponible chez les femmes pour les Jeux olympiques de Rio en 2016. Dans les deux cas, le défi est réalisable si le Canada y va d’un tournoi sans reproche.

Pessoa, d’origine brésilienne, a quant à lui une revanche à prendre, après des Jeux olympiques décevants à Londres en 2012. Classé parmi les favoris du tournoi de judo, blessé et victime d’un mauvais tirage, il avait été éliminé dès son premier combat.

Victoria Woo lutte elle aussi pour une place à Rio en gymnastique. Ces Jeux panaméricains, sans impact mathématique pour Rio, serviront surtout à impressionner les décideurs canadiens.

Une remise en forme pour Beauchemin-Nadeau

Enfin, pour Marie-Ève Beauchemin-Nadeau, du club d’haltérophilie Fortius, ces Jeux seront une remise en forme, après une année exigeante et des blessures. Elle ne battra pas ses trois records personnels des Jeux du Commonwealth 2014, en Écosse, mais elle a des chances de podium chez les 75 kg.

«Dès la fin juillet, juste après les Jeux panaméricains, je termine mon internat en médecine à Rouyn-Noranda et je prends une année sabbatique en vue des Jeux olympiques. Ça fera du bien, car j’étais fatiguée, je manquais de temps d’entraînement et j’ai eu des blessures à répétition», explique-t-elle de sa résidence de Candiac, où elle habite maintenant avec son conjoint, l’haltérophile Mikaël Gonzalves de Fortius, qui vise une participation aux Jeux mondiaux universitaires.

Marie-Ève se remet d’une intervention chirurgicale au coude subie au début juin. «C’était nécessaire car l’enveloppe de l’os était en piteux état et je ne pouvais forcer adéquatement avec mes barres. C’est pourquoi je n’ai pas participé aux Championnats canadiens senior. Déjà, je vais beaucoup mieux, mais je ne serai pas à 100% à Toronto.»

Il n’y a pas de drame dans son cas. «Je n’aurai pas d’enjeu, sinon de faire de mon mieux pour donner l’exemple au reste de l’équipe canadienne. Autant pour les Championnats canadiens que pour les Jeux panaméricains, c’est ma performance de Glascow en 2014 qui comptera pour tenter de participer aux Jeux de Rio.»

Les compétitions de classement individuel et par équipe débuteront cet automne.

«Je tenterai de faire mieux qu’à Glasgow, mais mon résultat de 2014 me donnera un avantage concret. Toronto sera l’une de mes dernières compétitions chez les 75 kg, car bientôt, je commencerai à perdre du poids progressivement pour lever les mêmes charges, mais chez les 69 kg. Il est difficile de prédire mes chances de podium ou la couleur de la médaille, car ça dépend de l’opposition. Une Canadienne, Sanghera Prabdeep, et une Brésilienne devraient être de sérieuses rivales. Mais peu importe, je vais donner tout ce que j’ai à Toronto», conclut celle qui a terminé 5e aux Jeux olympiques de 2012.

D’autres représentants

Trois autres athlètes pratiquant le racquetball aux clubs Nautilus Plus et Sani Sports de Brossard seront aussi à Toronto. La Montréalaise Frédérique Lambert visera l’or en simple; l’Hubertin Vincent Gagnon, jumelé à Tim Landeryou de la Saskatchewan, visera un podium en double; et Michèle Morissette, de Baie-Comeau, prendra de l’expérience.

Le Montréalais Shawn Delierre, actif sur le circuit mondial professionnel de squash, a lui aussi grandi et s’est entrainé à Brossard. Enfin le Montréalais George Kabaladze, meilleur haltérophile canadien masculin, est un ancien athlète du club Fortius

Écrire un commentaire

avatar