Service au volant: la Ville hésite devant les commerçants

Service au volant: la Ville hésite devant les commerçants

Brossard hésite à encadrer l'offre de service au volant. La chaîne Tim Hortons aurait notamment des projets en dehors des zones où ce service serait permis.

La Ville de Brossard encadrera-t-elle les comptoirs de service au volant sur son territoire? Après avoir promis de bannir ce genre d’installation, elle hésite désormais à présenter une version adoucie de son projet de règlement.

En février, les conseillers municipaux adoptait un avis de motion décrétant que le service au volant serait banni sur tout le territoire brossardois, sauf pour les commerces qui en possèdent déjà un. Le mois suivant, le projet de règlement adopté en première lecture permettait finalement l’installation de comptoirs de service au volant pour les commerces situés sur le boul. Taschereau, dans le Quartier DIX30 ainsi que sur une portion du boul. Grande-Allée.

Ce projet de règlement devait être adopté lors de la séance publique du 19 avril, mais il a été retiré de l’ordre du jour.

«Ça découle de la séance de consultation qui a eu lieu le 18 avril, à laquelle certains représentants sont venus prendre la parole. À la lumière de ce qui a été dit, le projet a été retiré de l’ordre du jour afin que nous en discutions davantage avec les élus», a expliqué le directeur général de Brossard, Nicolas Bouchard.

Tim Hortons satisfait

Un représentant de la chaîne de restauration Tim Hortons, James Grégoire, était présent à l’hôtel de ville le 19 avril, afin de faire part de ses inquiétudes. Il est plutôt sorti satisfait du revirement de situation.

Selon M. Grégoire, la chaîne a des projets d’expansion en dehors des zones où le service au volant serait permis. Déjà, 11 restaurants Tim Hortons se trouvent sur le territoire brossardois, dont deux en dehors de ces zones.

Le sujet ne figurait pas à l’ordre du jour de la séance du 17 mai. La Ville précise que «le projet ne sera pas resoumis au conseil», les élus étant «à statuer sur d’autres options».

Commenter cet article

avatar