Samantha Flood garde le cap sur les Championnats nationaux

Samantha Flood garde le cap sur les Championnats nationaux

En plus d’exceller sur les pistes de course cross-country, Samantha Flood se démarque sur les terrains de soccer.

Crédit photo : Gracieuseté

Malgré une blessure à la cheville

L’athlète aux multiples talents Samantha Flood se remet d’une blessure à la cheville qui l’incommodait depuis plusieurs semaines et qui l’a ralentie dans sa préparation pour les Championnats nationaux de cross-country.

La coureuse de 16 ans trouve «vraiment dommage» d’avoir dû annuler quelques compétitions et mis en veille l’entraînement qu’elle avait entamé cet hiver à l’Université McGill et ce printemps à l’école Gérard-Filion.

«Je me suis fait frapper à la cheville au soccer et j’ai dû porter un plâtre pendant quatre semaines, raconte la coureuse. Je ne l’ai retiré que mardi dernier.»

Pas de pause d’entraînement
Samantha Flood n’a cependant pas laissé sa blessure prendre le dessus sur sa motivation et n’a pas cessé de fréquenter le gymnase.

«J’ai fait du cardio avec mon équipe de soccer durant ma blessure. Je suis restée en forme et j’ai conservé la force physique du haut de mon corps», précise-t-elle.

Si elle récupère bien, son entraînement de course reprendra dans deux semaines.

«Le médecin m’a dit que je pourrais commencer à courir tranquillement, parce que c’est bon pour ma cheville», explique-t-elle.

La coureuse a toutefois dû mettre une croix sur les Jeux du Québec, pour lesquels elle n’a pu se classer en raison des compétitions qu’elle a ratées.

Confiante
Flood avait obtenu le 11e rang sur 170 athlètes aux Championnats canadiens de cross-country des moins de 18 ans présentés à Kingston, en Ontario, en novembre. Cette année, elle visera le top 10.

Résiliente, Samantha Flood se croit capable d’être prête pour les Nationaux.

«Les Championnats canadiens de cross-country sont à l’automne. Alors je crois avoir le temps de m’entraîner et d’être à mon meilleur!»

Nationaux de soccer
Samantha Flood vise non seulement les Nationaux de cross-country, mais également ceux de soccer avec son équipe U17 AAA de Saint-Hubert.

«Cette saison est vraiment importante parce que nous irons aux Nationaux si on termine en première position. Il reste beaucoup de matchs, mais pour l’instant, ça augure bien!»

Elle devrait recommencer le soccer dans un mois.

D’ici là, celle qui se joindra aux Cavaliers du collège Champlain l’automne prochain pourra se rendre à son bal des finissants sans plâtre au pied et reprendre un entraînement normal.

Commenter cet article

avatar