Salaires: les nouveaux projets demandent plus d’employés, dit le maire

Salaires: les nouveaux projets demandent plus d’employés, dit le maire

Le maire de Brossard

Les 3 G$ d’investissements attendus à Brossard au cours des prochaines années justifient l’importante augmentation de la main-d’oeuvre constatée depuis 2010, selon le maire Paul Leduc.

Hier, le Brossard Éclair dévoilait que la masse salariale de la Ville avait augmenté de plus de 64% en quatre ans. Le coût est passé de moins de 16 M$ en 2010 à plus de 26 M$ l’an dernier. 

– Consultez notre graphique interactif.

Selon M. Leduc, les projets en cours et à venir amènent nécessairement une augmentation des embauches afin d’offrir un service adéquat à la population.

«Est-ce qu’on va dire qu’on ne veut pas de SLR ou de nouveau pont Champlain parce que les salaires coûtent trop cher? Est-ce qu’on va demander au DIX30 d’arrêter de se développer parce qu’on ne veut pas plus de staff?», illustre-t-il.

En septembre, la Ville a fait miroiter des investissements possibles de 3 M$, tributaires de l’implantation d’un SLR sur le pont Champlain. Ces investissements redessineraient complètement des zones névralgiques de Brossard, notamment le terminus Panama, le Quartier DIX30 et le boul. Taschereau.

Hier, le chef de l’opposition à l’hôtel de ville, Antoine Assaf, proposait de revoir certains de ces projets afin d’éviter une augmentation aussi importante de la masse salariale.

Moins cher qu’ailleurs

La Ville de Brossard souligne qu’elle compte moins de cols bleus, de cols blancs et de cadres que d’autres villes à population comparable, comme Repentigny ou Saint-Jean-sur-Richelieu.

La Ville de Repentigny compte 347 cols bleus et cols blancs, et Saint-Jean-sur-Richelieu en compte 366. À Brossard, ce chiffre descend à 257.

Or, les employés de ces deux villes assument des responsabilités que leurs homologues de Brossard ne partagent pas. L’eau potable, l’entretien du réseau routier artériel et l’évaluation foncière, par exemple, sont confiés à l’agglomération de Longueuil, qui a ses propres équipes de cols blancs et de cols bleus.

Commenter cet article

avatar