Renouveau Brossard s’engage à réduire les taxes de 5%

Renouveau Brossard s’engage à réduire les taxes de 5%

Le président de Renouveau Brossard

POLITIQUE MUNICIPALE. Les membres du parti Renouveau Brossard ont entériné leur programme pour la prochaine campagne électorale lors de leur assemblée, du 17 juin. La formation politique s’engage notamment à réduire les taxes de 5%.

«Nous proposons des mesures audacieuses et d’avant-garde pour redonner aux citoyens la fierté de leur ville et créer un esprit communautaire qui n’a jamais existé, mentionne le président du parti, Gilbert Lizotte. Les centres commerciaux et les concessionnaires automobiles, c’est bien beau, mais ce n’est pas cela qui crée un sentiment d’appartenance et donne de la fierté aux citoyens.»

«Alors que Brossard était reconnue comme une des villes les mieux gérées au Canada, depuis les 25 dernières années, nous sommes passés au dernier rang pour nous retrouver aujourd’hui dans la queue de peloton en terme de gestion des fonds publics, ajoute M. Lizotte. Et quoiqu’on s’évertue à blâmer la fusion puis la défusion pour justifier une telle débâcle, c’est le résultat de la gestion du maire en poste.»

M. Lizotte a également annoncé que s’il prend le pouvoir en novembre, Renouveau Brossard s’engage à réduire les taxes de 5%, estimant être la seule formation à pouvoir prendre un tel engagement.

«Pour les élus en poste, prendre cet engagement signifierait qu’ils ont mal géré la Ville durant les huit dernières années, souligne Gilbert Lizotte. Quant au tiers parti qui se présente à l’élection, les dirigeants et principaux candidats de cette formation ont fait partie de l’équipe actuellement en poste au conseil municipal depuis 2009. Ils sont tout autant responsables des dépenses et ne peuvent aucunement s’engager à réduire les taxes, sinon de reconnaître le fait qu’ils n’ont pas rempli leurs mandats en n’intervenant pas pour éviter cette dérive dans les dépenses de la municipalité. Ils sont coupables par association et ne proposent rien de mieux que de poursuivre les actions passées du maire en poste comme cela est fait actuellement.»

Commenter cet article

avatar