Quatre tentatives d’enlèvement: la police recherche activement le suspect

Quatre tentatives d’enlèvement: la police recherche activement le suspect

Un poste de commandement a été érigé à l’intersection du boul. Rome et de la rue Saguenay, le 7 juin.

Crédit photo : Robert Côté - Le Brossard Éclair

Les policiers de Longueuil sont à la recherche d’un suspect responsable d’une série de tentatives d’enlèvement survenues à Brossard. Les similitudes relevées par les enquêteurs dans les quatre dossiers permettent de croire que les crimes seraient reliés.

Entre le 17 et le 31 mai, trois jeunes femmes ont signalé au Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) avoir été victimes d’une tentative d’enlèvement à Brossard.

À la recherche de nouvelles informations, les policiers ont déployé un poste de commandement à l’intersection du boul. Rome et de la rue Saguenay, le 7 juin. En plus de rencontrer une quinzaine de citoyens – «ce qui a permis à l’équipe d’enquêteurs de recueillir de l’information qui sera analysée dans les prochains jours» –, les agents ont découvert que le suspect avait fait une quatrième victime.

De la même manière que les trois autres, la jeune femme dans la vingtaine a été suivie par un homme conduisant un véhicule à basse vitesse, en soirée, soit vers 20h le 5 juin.<

Le suspect circule à bord d’une fourgonnette de marque Dodge Caravan.

«La façon d’opérer et la description du véhicule sont toujours les mêmes», précise le porte-parole du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) Ghislain Vallières.

Demeurer vigilant

L’agent Vallières a confirmé au Brossard Éclair que les policiers «prennent la situation au sérieux depuis le premier événement», mais l’enquête a depuis pris une autre tournure.

«Il y a de nombreuses ressources et stratégies qui sont toujours actives, mais que nous ne pouvons pas révéler pour le bon fonctionnement de l’enquête, assure-t-il. La présence policière a augmenté dans le secteur et ce n’est pas parce que les citoyens ne nous voient pas que nous ne sommes pas présents.»

Sans vouloir «appuyer sur le bouton panique», les policiers demandent aux citoyens de demeurer alertes et d’être plus sensibles lors des déplacements, surtout les jeunes femmes, à des heures plus tardives.

«Lorsque vous vous déplacez, avertissez quelqu’un, ayez votre téléphone cellulaire en main et prenez connaissance de votre environnement», recommande l’agent Vallières.

Recherche de nouvelles informations

Même si le poste de commandement a permis aux policiers d’obtenir de nouvelles informations, l’agent Vallières précise que les enquêteurs sont toujours à la recherche d’indices qui pourraient faire progresser l’enquête.

«Il y a quelqu’un qui a la clé de l’énigme entre les mains. Il n’y a rien qui est laissé au hasard et une petite information qui pourrait vous sembler anodine nous permettra peut-être de dénouer l’enquête», explique-t-il, ajoutant qu’il pourrait s’agir «de votre voisin ou d’un de vos collègues de travail».

Les citoyens détenant de l’information peuvent contacter le Service de police de l’agglomération de Longueuil en composant le 450 463-7211 ou le 911.

Description du suspect et de son véhicule

Le SPAL décrit le suspect comme un homme à la peau blanche, entre 25 et 35 ans. Il mesure entre 1m75 et 1m80 (5pi 9po et 5pi 11po) et pèse entre 73 et 77kg (160 à 170lb). Il a les cheveux bruns et porte une barbe de quelques jours. Il circule au volant d’une fourgonnette récente de marque Dodge Caravan, de couleur gris ou argent et dont les vitres arrière sont teintées et l’intérieur est foncé et bien entretenu.

 

Commenter cet article

avatar