Plein feu sur Paul Daraîche

Plein feu sur Paul Daraîche

Paul Daraîche sera sur la scène de L'Étoile Banque Nationale le 31 mars pour présenter son spectacle

MUSIQUE. Les 50 dernières années, Paul Daraîche a trimballé son country dans les festivals et les soupers spectacles, où son public chéri l’attendait. Aujourd’hui, les grandes salles de spectacle de la province, dont L’Étoile Banque Nationale, le 31 mars, ouvrent grande leurs portes au chanteur à la voix unique, permettant à un public nouveau de découvrir ce chanteur particulièrement en demande.

Il semblerait que plus personne n’ait peur de se frotter au country de nos jours! La preuve: les artistes invités à chanter en duo avec Paul Daraîche sur son dernier album surprennent même le principal intéressé.

«Il y a un véritable engouement pour le country et on le voit beaucoup avec ce mélange avec la musique pop. Je vois plein de nouveaux visages lors de mes spectacles. À mes 25 000 fidèles de toujours se sont ajoutés 100 000 nouveaux amateurs qui achètent mes albums», explique la figure bien connue du country au Québec.

Ceux qui assisteront à la représentation de Brossard pourraient bien être surpris d’y voir des invités de grande envergure comme Ginette Reno.

«Je ne peux pas le garantir à 100%, mais il y a de fortes chances qu’elle monte sur scène à mes côtés», confie l’artiste natif de la Gaspésie.

D’idoles à complices

Le chanteur considère avoir charmé les amateurs de musique populaire à l’usure, mais a aussi séduit les artisans, qui font la file pour travailler avec lui.

Après avoir chanté avec Charles Aznavour en 2013, voilà que Paul Daraîche unit sa voix à celles d’Adamo et de Petula Clark, des idoles de jeunesse qui ont accepté de travailler avec lui sur son dernier album, Mes amours, mes amis.

«J’ai appris la musique avec Aznavour et quand je suis allé à Paris pour enregistrer Noël au Saloon avec lui, j’ai dit à mon producteur Mario Pelchat “Pince-moi! Je ne peux pas être ici avec lui!” Les Français ne me connaissent pas, mais ils ont tous accepté de collaborer avec moi; jamais je n’aurais pu l’imaginer», raconte M. Daraîche.

Encore des cartes cachées dans sa manche

Bien que sa carrière lui ait réservé des moments forts et que plusieurs, à sa place, pourraient croire avoir tout accompli, Paul Daraîche a encore des souhaits à réaliser. Il rêve de créer une comédie musicale country dont il serait l’auteur, le compositeur et le grand maître d’œuvre, allant même jusqu’à en créer les costumes.

«J’aimerais écrire une comédie musicale qui mettrait en scène un personnage célèbre comme Jesse James. J’ai déjà des noms en tête pour les acteurs: Kevin Parent et Marjo, qui, dès qu’elle met le pied sur une scène, explose!»

 

Commenter cet article

avatar