Peter MacLeod plus libre que jamais !

Peter MacLeod plus libre que jamais !

Peter MacLeod

Crédit photo : Gracieuseté

HUMOUR. Avec son 5e one man show, Peter MacLeod aborde la liberté sous toutes ses coutures. Toujours aussi cru et provocateur, l’humoriste tente de faire la lumière sur la quête de liberté. «Soit on est libre, soit on cherche à l’être!», tranche-t-il.

Même s’il est encore au tout début de sa tournée, MacLeod, qui était en rodage une dizaine de jours à Magog, a l’impression que «c’est la première fois qu’un de ses spectacles arrive aussi pile sur ce qu’il devrait être en si peu de temps».

«C’est ça, le but de roder, modifier certains numéros qui fonctionnent moins. Mais entre le premier soir de rodage et hier soir [31 août], je n’ai presque rien retouché. Tout a presque fonctionné dès le premier spectacle. Je suis revenu chez moi après quelques spectacles et il y avait des piles de feuilles de matériel et de réécriture et je me suis dit: ”wow, elles sont rendues dans ma tête”», raconte-t-il.

Celui qui sera de passage à L’Étoile Banque Nationale du 22 au 24 septembre a extrêmement hâte de retrouvé son public, ayant été absent de la scène depuis son dernier spectacle Sagesse Reportée, où déjà sa quête de liberté était abordée. Cette fois-ci, il en fait le fil conducteur de son spectacle, à l’heure où la liberté sous toutes ses formes est d’actualité.

«Je commence le spectacle en disant que c’est paradoxal que j’intitule mon show Libre, alors qu’on l’est de moins en moins. La liberté a toujours été un point d’ancrage pour moi et ma notion de la liberté a beaucoup évolué, explique Peter MacLeod. Si, lorsque j’étais plus jeune, la liberté c’était d’être célibataire, aujourd’hui, je m’aperçois que la liberté est vraiment entre les deux oreilles.»

Se réinventer à chaque spectacle

Après deux décennies de carrière et quelque 800 000 billets vendus, Peter assure endosser encore chacun de ses numéros. Malgré son côté irrévérencieux, il avoue que son public s’est élargi au fil des années.

«J’ai toujours réussi à me réinventer et à surprendre le public, estime-t-il. Les gens ont toujours aimé mon côté très corrosif, un petit peu coloré. Eux, ils ne seront jamais déçus. Mais en même temps, je réussis à amener ce côté-là de ma personnalité à un autre niveau. Et dans ce show-là, je le fais encore davantage.»

Mais la question qui demeure: Peter MacLeod se considère-t-il lui-même comme un homme libre? «Je n’y suis pas encore arrivé, mais je crois que je m’en vais du bon côté!»

 

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
trackback
Les humoristes Peter MacLeod et Dominic Paquet monteront sur scène à Brossard - Brossard Éclair

[…] À lire aussi: Peter MacLeod plus libre que jamais […]