Palmarès des dépenses: Brossard refuse d’être le cancre

Palmarès des dépenses: Brossard refuse d’être le cancre

Paul Leduc

Le maire de Brossard, Paul Leduc, a répondu avec une certaine irritation au palmarès des dépenses municipales publié mardi dans le journal La Presse. La cause, selon lui: l’agglomération de Longueuil.

La Ville de Brossard figure au 8e rang sur 9 villes de même taille en ce qui concerne l’importance des dépenses municipales. Elle est bonne dernière en ce qui concerne les dépenses d’administration.

«À notre avis, ce n’est pas aussi simple, répond M. Leduc. Les autres municipalités de taille semblable ne sont pas dans une agglomération et ne sont pas membres de la Communauté métropolitaine de Montréal.»

M. Leduc affirme que le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), par exemple, coûte plus cher parce qu’il doit offrir certains services qui ne sont pas offerts par des corps policiers plus petits. Le Réseau de transport de Longueuil est également plus développé que les services de transport de villes comme Drummondville.

Il rappelle aussi que Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert contestent le règlement de partage des dépenses mixtes de l’agglomération de Longueuil. Brossard aurait versé quelque 8 M$ de trop en vertu de ce règlement (voir autre texte).

«Ça me choque quand je vois que Longueuil se classe mieux que les autres alors que les villes liées se classent moins bien. Les dépenses per capita sont beaucoup plus faible qu’ici parce que les dépenses mixtes, ça va dans les coffres de Longueuil», lance-t-il.

Cadres grassement payés

Or, il n’y a pas que les services de l’agglomération qui font exploser les dépenses de la municipalité. Brossard dépense plus que la moyenne pour le service de voirie, de déneigement, de déchets et de loisirs. Elle paie également plus cher ses cadres et ses employés, ce qui a valu aux élus quelques rabrouements de la part d’un citoyen.

«Un point que vous n’avez pas mentionné, et c’est là où Brossard fait vraiment piètre figure, c’est la rémunération des cadres. Qu’entendez-vous faire pour améliorer le rang de Brossard?», souligne Jean-Virgile Tassé-Themens.

Selon le palmarès de La Presse, Brossard paie ses cadres environ 125 000$ chacun, en moyenne. La moyenne pour les villes de 50 000 à 100 000 habitants est d’environ 105 000$.

Le maire Leduc a promis de répondre à M. Tassé-Themens à une date ultérieure.

À lire aussi: 5,8 M$ perdus à cause des délais de prescription

Écrire un commentaire

avatar