PAL-V Liberty : la première voiture volante de production prend enfin son envol!

PAL-V Liberty : la première voiture volante de production prend enfin son envol!


Le Guide de l'Auto

Article par Olivier Beaulieu

Le projet de création d’une voiture volante est abondamment médiatisé, et ce, depuis déjà bien longtemps! Dès le début des années 2000, certains fabricants ont lancé des concepts plus ou moins réussis. Mais comme vous vous en doutez bien, un tel projet peut facilement piquer du nez. Il y a donc eu beaucoup d’échecs et d’abandons. PAL-V, une compagnie néerlandaise a réussi son pari et lancera dans quelque temps le premier modèle de voiture volante de production. Y’était temps!

En fait, il reste quelques étapes importantes. Robert Dingemanse, le PDG de PAL-V, a affirmé que ledit véhicule doit encore passer l’étape de la certification commerciale. Mais bon, ce n’est pas le plus gros défi qu’il aura eu à faire face. Avec ce nouveau venu sur le marché, Dingemanse est fier de relancer l’industrie aéronautique néerlandaise.

Cette voiture volante est présentée comme le parfait équilibre entre une voiture de route et un véhicule volant. Sur les routes, le véhicule nécessite un peu moins de neuf secondes pour atteindre les 100 km/h et sa vitesse maximale est de 160 km/h. Son moteur de 100 chevaux permet une consommation raisonnable de 7,6 litres/100 km et une autonomie de plus de 1 300 km!

En mode aérien, le véhicule peut atteindre 180 km/h grâce à un moteur de 200 chevaux. Cependant, le plus impressionnant demeure ses statistiques de vol. Le PAL-V prend son envol avec une piste de seulement 330 mètres de longueur et deux personnes à bord.

Malheureusement, son prix demeure peu accessible. Chez la compagnie néerlandaise, on parle d’une échelle de prix variant entre 400 000 $ US et 600 000 $ US, selon le modèle acheté. Malgré un concept très intéressant, le prix à l’achat est démesuré et la fiabilité du véhicule est toujours à prouver.

Si tout va bien, les premières livraisons sont prévues en début d’année 2019. Mais entre vous et moi, les chances de voir une voiture volante parcourir le ciel enneigé du Québec en janvier sont peu probables. En attendant, si vous voulez voir le bolide, vous devrez vous rendre au Salon international de l’auto de Genève du 8 au 18 mars 2018.