Olivier Occéan joue de plus en plus souvent en Norvège

Olivier Occéan joue de plus en plus souvent en Norvège

Olivier Occéan

Le joueur de soccer brossardois Olivier Occéan effectue un retour aux sources depuis le 6 janvier, date à laquelle le FC Kaiserslautern, équipe allemande de division 2 avec laquelle il était lié jusqu’en 2016, l’a cédé au club norvégien Odds BK, avec lequel il a signé un contrat d’un an.

Celui qui avait mentionné en primeur au Brossard Éclair son désir de s’aligner avec l’Impact advenant des conditions intéresantes s’était retrouvé dans l’impasse plutôt qu’avec l’Impact. Des négociations avaient débuté avec l’ex-directeur technique Nick DeSantis, mais l’actuel entraîneur Frank Klopas avait éteint le feu. Il faut dire qu’il était difficile d’évaluer le travail de l’attaquant de 33 ans puisqu’il ne faisait plus partie des plans de l’entraîneur du FC Kaiserslautern, qui avait décidé de rajeunir son équipe.

Inactif depuis un an

Occéan n’avait pas joué un seul des matchs du FC Kaiserslautern en 2014-2015 quand il a enfin vu une lumière s’allumer. Il retourne ainsi là où il a débuté sa carrière européenne en 2004-2005 en rejoignant le ODD Grenland, maintenant le Odds BK.

Occéan, un costaud attaquant pouvant compter de la tête et aimant contrôler le ballon pour préparer des jeux avec les milieux de terrain, avait compté 22 buts en 46 matchs avec le ODD Grenland, avant d’en marquer 34 en 91 parties avec le Lillestrom SK norvégien en 2006 et de voir éclore sa carrière internationale en Allemagne. Il a connu la meilleure saison de sa carrière en 2011-2012 quand il a permis au club de division 2 Greuther Fürth de graduer en première division allemande en terminant au sommet des buteurs avec 17 réussites.

Transféré à grands frais au prestigieux Eintracht Francfort en D1, il n’a marqué qu’un but en 19 matchs, et l’équipe l’a ensuite prêté au FC Kaiserslautern de D2, où les choses ne se sont pas améliorées.

Un retour en forme significatif

Occéan est en voie de renaître en 1re division norvégienne, la Tippeligaen, où Patrice Bernier a aussi joué. Six buts en autant de matchs amicaux pré-saison et un autre en Copa Des Sol, tournoi de pré-saison permettant aux équipes du Nord de l’Europe de se préparer pour la saison hivernale, ont convaincu qu’il pouvait toujours marquer des buts.

Depuis la relance de la vraie saison, il semble avoir été ramené à une bonne forme physique après une longue période d’inaction. Après avoir joué 45 minutes sans but à son premier match officiel le 7 avril, il n’a pas joué les deux suivants, avant de jouer 25, 58 et 83 minutes lors des trois duels suivants, sans marquer.

Le 10 mai, il a compté son premier but officiel en complétant une passe d’un défenseur lors d’un match nul de 1 à 1, contre Viking, un club de milieu de peloton de la Tippeligaen. Depuis l’arrivée d’Occéan, Odds a 4 gains, deux matchs nuls et deux revers, occupant le 3e rang des 16 équipes.

Le Brossardois jouera son prochain match le 25 mai contre Tromso, l’ancienne équipe de Patrice Bernier, de 2004 à 2007.

Écrire un commentaire

avatar