Nouveau service en Montérégie pour prévenir la maladie de Lyme

Nouveau service en Montérégie pour prévenir la maladie de Lyme

Les personnes piquées par une tique pourront recevoir un antibiotique.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Les résidents de la Montérégie qui ont été piqués par une tique dans un secteur jugé très à risque pour la maladie de Lyme pourront désormais consulter un pharmacien sur le territoire. Il évaluera si un antibiotique peut leur être prescrit afin d’éviter de développer la maladie.

Depuis le 13 juillet, une ordonnance collective émise par la Directrice de santé publique de la Montérégie autorise les pharmaciens de la région à administrer un antibiotique en prévention de la maladie de Lyme (prophylaxie postexposition PPE).

Pour recevoir cet antibiotique, il faut que la personne ait été piquée par une tique dans un secteur de la Montérégie, de l’Estrie ou de l’Outaouais, régions où les tiques sont fréquemment infectées. Parmi les autres critères nécessaires pour que le médicament soit prescrit, la tique doit être restée accrochée à la peau pendant plus de 24 heures.

Après une piqûre de tique ou pour obtenir plus d’information sur la maladie de Lyme, la population est invitée à appeler Info-Santé 8-1-1 ou à consulter le portail www.maladiedelymemonteregie.com

(Source: Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie)

Écrire un commentaire

avatar