Nous n’avons pas à payer pour ça !

Je suis complètement en accord avec Michel Roy; nous, payeurs de taxes, n’avons pas à payer pour des individus qui décident d’aller en appel sur un jugement qui a été prononcé en toute justice par un juge compétent.

Tel que cité par le conseiller Antoine Assaf, imaginez combien il nous en coûterait si les condamnés décidaient de pousser cette histoire jusqu’en Cour suprême! Notre compte de taxes va en manger toute une!

Les individus ont parlé avant de réfléchir; c’est leur problème. Que nous soyons en accord ou non avec l’ancien maire Pelletier ne fait aucune différence. La sentence a été prononcée. Je conseille même à M. Roy de débuter une colonne sur un média social quelconque pour recueillir des signatures d’opposants. Vingt-mille noms auraient plus d’impact devant la Cour.

Pierre Chamberland

Commenter cet article

avatar