Mélanie Joly lance un message fort pour la diversité et l’inclusion

Mélanie Joly lance un message fort pour la diversité et l’inclusion

La ministre de la Culture et du Patrimoine Mélanie Joly

Crédit photo : Jean Laramée - Brossard Éclair

En visite à la Maison internationale de la Rive-Sud

POLITIQUE. Après les célébrations du 150e de la Confédération en 2017, 2018 sera l’année du multiculturalisme, estime la ministre de la Culture et du Patrimoine Mélanie Joly.

«Comme politiciens, nous avons la responsabilité morale de soutenir l’importance de la diversité. Les ministres ont la responsabilité pangouvernementale d’inclure la vision de la diversité et l’inclusion dans tous les programmes», a fait valoir Mme Joly, lors d’une visite à la Maison internationale de la Rive-Sud (MIRS), le 20 février, à l’invitation de la députée de Brossard–Saint-Lambert Alexandra Mendès.

La coordination du dossier de l’inclusion et de la diversité est sous la responsabilité de son ministère.

Mme Joly affirme vouloir s’assurer de soutenir l’ensemble des politiques touchant le multiculturalisme, la cohésion sociale et la lutte à la discrimination, «pour créer un tissu social beaucoup plus fort, plus résilient, pour faire en sorte que ceux qui font le choix le plus difficile de leur vie, celui de quitter leur pays d’origine pour aller dans une nouvelle société d’accueil, que ce choix soit à leur avantage et à celui de leur famille.»

Avant de s’adresser aux personnes réunies au Café des aînés, la ministre a pu visiter les locaux , et rencontré des membres de l’organisme, afin de découvrir la mission de la MIRS.

Une façon de voir «concrètement sur le terrain» le message du premier ministre Justin Trudeau sur l’importance de l’accueil des immigrants, a souligné le président du CA de la MIRS Gérard Deschênes,

«Je suis impressionnée par votre travail, a souligné Mélanie Joly, évoquant une famille afghane arrivée au Québec il y a quelques jours et qui est épaulée par l’organisme de Brossard. Vous changez des vies, à tous les jours. Merci à ceux qui travaillent à la francisation, à l’intégration économique des immigrants.»

Avant de devenir députée, Alexandra Mendès a œuvré 15 ans à la MIRS, là «où mon cœur demeure», a-t-elle signifié. Le choix de cet organisme comme lieu à faire découvrir à Mme Joly était donc tout naturel.

«Comme le premier ministre le dit toujours, la diversité fait la force du Canada», a conclu Mme Mendès.

C’est à l’invitation de la députée Alexandra Mendès que Mme Joly a visité la MIRS.

Commenter cet article

avatar