Les opposants vont en appel

Les opposants vont en appel

Les opposants réclament la tenue de nouvelles consultations publiques sur le REM.

Crédit photo : Archives – Brossard Éclair

Réseau express métropolitain

La coalition d’opposants au Réseau express métropolitain (REM) a annoncé lundi matin qu’elle porte officiellement en appel du jugement de la Cour supérieure qui avait rejeté en décembre sa requête afin d’empêcher la mise en place du projet de train électrique.

Composée de citoyens, de syndicats et de groupes écologistes, la coalition demande la suspension du projet, la tenue de nouvelles consultations publiques ainsi qu’une meilleure documentation pour étayer le projet.

La coalition s’appuie principalement sur un rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) publié en janvier 2017 qui concluait que l’information était insuffisante notamment concernant sur les enjeux environnementaux pour qu’il puisse donner son aval au projet.

Le regroupement allègue que le verdict du juge Yergeau de la Cour supérieure, qui avait rejeté la cause des citoyens, était «biaisé» et que le dernier «a eu tort dans son raisonnement légal».

Écrire un commentaire

avatar