Le Vertige de Valérie Lahaie présenté au Club DIX30 le 12 juin

Le Vertige de Valérie Lahaie présenté au Club DIX30 le 12 juin

Valérie Lahaie sera en spectacle au Club du Quartier DIX30

Trois jours avant de monter sur scène pour ses premières Francofolies, le 15 juin, la vedette de la deuxième saison de La Voix, Valérie Lahaie, s’arrêtera au Club DIX30 pour présenter les pièces de son nouvel album, Vertige.

Un nouvel album, des extraits radio, plusieurs spectacles dans les festivals cet été, un voyage à Paris; la chanteuse de 22 ans a le vent dans les voiles. «Je suis super contente et j’en profite à fond, affirme-t-elle. Chanter, c’était déjà mon métier avant La Voix, mais avec l’album, ma vie a pris une nouvelle tournure.»

Le piano, toujours le piano

Vertige, produit par son coach Éric Lapointe, a été lancé en avril, juste à temps pour préparer ses spectacles de l’été. «On jouera les nouvelles chansons, évidemment, mais aussi quelques reprises, question de laisser le public prendre une pause de découvertes! Les reprises, c’est comme de vieilles pantoufles, mais qui groovent

La chanteuse promet aussi un nouveau décor, dans lequel son piano sera évidemment le centre d’attention. «C’est un nouveau piano, pas standard, et la disposition est originale. Mais je ne veux pas tout dévoiler, parce qu’il reste encore des ajustements. Pour l’instant, il y a encore certains éléments du décor qui tombent…», raconte-t-elle en riant.

Si ses compositions plus populaires demandent moins de technique au piano que les pièces de jazz qu’elle jouait pendant ses études, la musicienne continue de pratiquer ses gammes et d’exercer ses doigts tous les jours. «Le piano fait partie de ma vie. Il est toujours là quand j’en ai besoin, c’est mon langage premier.»

Paradoxes

Plusieurs ont été surpris quand cette fille aux longs cheveux blonds habillée de rose s’est associée à Éric Lapointe, connu pour son rock et sa veste de cuir. «Mais ce paradoxe, c’est tout à fait moi, explique Valérie Lahaie. Cette dualité, on la retrouve sur mon album et elle se transposera sur scène.»

Celle qui a commencé la musique à 8 ans se dit aujourd’hui plus mature et plus consciente de son image. «J’essaie de développer un produit et ce produit, c’est moi. Je me connais bien, maintenant j’essaie de comprendre la perception que le public a de moi.»

Pour y arriver, rien de mieux qu’un regard extérieur. «Éric Lapointe est hyper important dans ma vie; c’est un mentor et maintenant un grand ami. Je suis associée à sa maison de disque et nous avons le même gérant. Je travaille avec une super équipe qui me laisse une grande liberté.»

Écrire un commentaire

avatar