Le système de freins antiblocage fête ses 40 ans!

Le système de freins antiblocage fête ses 40 ans!


Le Guide de l'Auto

Article par Olivier Beaulieu

L’hiver arrive, les routes seront couvertes de neige glissante et vous vous rappellerez rapidement que vous devez allonger votre distance de freinage aux intersections et lorsque vous circulez en ville. Parions que votre système de freins antiblocage vous sauvera une fois ou deux d’une collision au cours de l’hiver prochain. Pensez à lui dire joyeux anniversaire. Il soufflera ses 40 bougies.

Disponible pour la première fois dans une voiture de production en 1978, le système antiblocage (ABS) était initialement destiné à une clientèle plus fortunée. Effectivement, cette nouvelle technologie a été vue pour la première fois dans une Mercedes-Benz Classe S W116. Elle était destinée à corriger l’incapacité des conducteurs à contrôler la direction du véhicule en situation d’urgence lorsque les roues patinaient.

Dans un communiqué de 1978, Mercedes-Benz explique aux consommateurs le fonctionnement du système ABS. Ils affirment : « le système antiblocage utilise un ordinateur qui évalue la rapidité de rotation de chaque roue durant une manoeuvre de freinage. Si la rotation des roues diminue drastiquement, l’ordinateur diminue automatiquement la pression des freins, relâche et répète cette séquence plusieurs fois par seconde et ce, aussi longtemps que nécessaire. » Voyant la popularité de cette technologie, le manufacturier allemand offre dès 1981 cette option sur tous ses modèles et l’ajoute de série à tous ses véhicules de production en 1992.

Quarante ans plus tard, cette technologie n’est pas bien différente du concept initial. Joyeux 40e anniversaire!