Le nouveau centre Nathalie-Croteau plait aux organismes

Le nouveau centre Nathalie-Croteau plait aux organismes

Les organismes ont pris progressivement possession des locaux du centre Nathalie-Croteau dès la fin du mois d'août.

COMMUNAUTAIRE. La directrice sortante de la Maison de la famille de Brossard, Gladys Quintal, est heureuse de transmettre le flambeau à celle qui occupera son poste, Catherine Guillemette-Bédard, dans des installations à la fine pointe de la technologie et adaptées à toutes les clientèles, des tout-petits aux aînés.

L’organisme communautaire qui œuvre auprès des familles de Brossard occupe quatre des locaux du nouveau bâtiment qui a été inauguré la fin de la semaine dernière. Œuvrant avec la petite-enfance, l’organisme dispose maintenant de toilettes et de lavabos adaptés à sa clientèle.

«C’est bien plus fonctionnel que ce dont nous disposions avant. Tout est pensé en fonction des familles. Les aînés sont aussi nombreux à venir ici et l’ascenseur est très utile pour eux.»

La Maison de la famille partage actuellement ses activités entre le centre Nathalie-Croteau et le centre Georges-Henri.

La directrice fait savoir que des places sont toujours disponibles pour son service de halte-garderie, puisque seulement six petits sont inscrits, comparativement à 32 au printemps.

Regroupement d’organismes qui travaillent de concert

Afin de faciliter le partage de matériel et l’accessibilité aux différents services d’aides offerts aux citoyens, plusieurs organismes qui travaillent de concert se retrouvent maintenant sous un même toit.

«Le travail de chacun est complémentaire. Les familles peuvent maintenant avoir une panoplie de services au même endroit. Auparavant, nous étions dispersés dans différents centres.»

Parmi les nombreux services présents sur la rue André, on retrouve la Popote roulante, La mère à boire, Les Cuisines collectives de l’Amitié, Les Alcooliques Anonymes et le Club de radio amateur.

Premier bâtiment écoénergétique

En plus de son système géothermique, le nouveau centre Nathalie-Croteau compte plusieurs éléments verts, dont un l’éclairage activé par le mouvement, des récupérateurs d’eau de pluie et bientôt un toit vert, dont pourra bénéficier l’organisme Les Cuisines collectives de l’Amitié. Des douches sont également mises à la disposition des travailleurs qui désirent se rendre au travail en vélo ou à la course.

«C’est un centre à la fine pointe de la technologie», constate Mme Quintal.

Commenter cet article

avatar