Le Canada ouvre les consultations concernant les normes d’émissions polluantes

Le Canada ouvre les consultations concernant les normes d’émissions polluantes


Le Guide de l'Auto

Article par Olivier Beaulieu

En 2014, le Canada a pris l’engagement d’ouvrir une consultation publique au sujet des normes d’émission polluantes des voitures et des camions légers. Cette mesure s’inscrit dans la stratégie du gouvernement fédéral de réduire les émissions de gaz à effet de serre par le Canada de sept millions de tonnes d’ici à 2030. Dans cet ordre d’idées, le gouvernement du Canada a publié un document de travail visant à amorcer les consultations traitant de l’évaluation de la réglementation sur les émissions de gaz à effet de serre des véhicules légers du Canada pour les années de modèle 2022 à 2025.

Depuis 2011, la réglementation canadienne concernant les émissions de gaz à effet de serre des automobiles est jumelée à celle aux États-Unis. Depuis cette harmonisation des programmes, plusieurs études différentes concluent qu’environ 11% des émissions totales au pays proviennent du transport des automobiles et des camions légers.

Selon Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du changement climatique du Canada, « les véhicules plus propres constituent un bon avantage pour la planète et permettent aux Canadiens d’économiser à la pompe. En d’autres mots, les familles de la classe moyenne auront plus d’argent dans leurs poches. Nous sommes déterminés à réduire la pollution dans l’ensemble du secteur des transports, tout en maintenant un secteur de l’automobile fort et concurrentiel. Cet examen nous aidera à adopter une réglementation qui assurera la protection de l’environnement et stimulera l’économie. »

Ces consultations visent à obtenir la position et l’opinion des Canadiens et des Canadiennes concernant cet enjeu. On vise du même coup à structurer un plan viable pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, selon les engagements pris par le Canada lors de l’Accord de Paris sur les changements climatiques, et du Plan d’action canadien sur la croissance propre et la lutte contre les changements climatiques. Les consultations se déroulent jusqu’au 28 septembre prochain. Ceux qui le souhaitent peuvent envoyer leurs commentaires à Environnement et changement climatique Canada.