La SQ invite à la prudence au volant en vue du long congé de Pâques

La SQ invite à la prudence au volant en vue du long congé de Pâques

La SQ invite les automobiliste à être prudent sur les route du Québec pendant le long congé de Pâques.

Crédit photo : Archives - Brossard Éclair

À l’occasion du long congé de Pâques, les patrouilleurs de la Sûreté du Québec intensifieront leurs interventions en prévision du fort achalandage prévu sur les routes. Ces interventions visent à faire respecter le Code de la sécurité routière et le Code criminel, particulièrement les règles concernant la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux, les excès de  vitesse et le non-port de la ceinture de sécurité. Soulignons que ce long congé coïncide avec l’Opération nationale concertée Ceinture 2018 qui se déroulera du 30 mars au 5 avril.

La SQ rappelle que les comportements humains sont en cause dans la très grande majorité des collisions dans lesquelles des personnes sont blessés ou perdre la vie. En adoptant des comportements responsables, il est donc possible de diminuer le nombre de blessés et de décès. La conduite avec les capacités affaiblies, les excès de vitesses, les distractions, la fatigue ainsi que le non-port de la ceinture de sécurité sont tous des comportements humains qui contribuent à ces types de collisions. Le respect des lois et règlements et être courtois, c’est démontrer son savoir-vivre.

L’an passé, les policiers ont signifiés plus de 7500 constats d’infractions au cours de cette période et ont procédé à l’arrestation de plus de 127 personnes pour la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux. Près de 1 000 collisions sont survenues sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec dont plus de 177 collisions avec dommages corporels et 4 collisions mortelles.

La Sûreté du Québec poursuit ses efforts afin de maintenir les acquis obtenus depuis les dernières années concernant le bilan routier, notamment au niveau de l’éducation, la prévention, l’intervention et la communication. Toutefois, ce travail ne peut être réalisé sans la collaboration des usagers de la route qui adoptent des comportements sécuritaires et courtois, permettant ainsi de réduire le risque de collision sur les routes du Québec.

(Source: Sûreté du Québec)

Écrire un commentaire

avatar