La patrouille nautique de retour sur les plans d’eau

La patrouille nautique de retour sur les plans d’eau

La patrouille nautique de la SQ et de la Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent seront sur les plans d’eau pendant la saison estivale.

Crédit photo : Archives - Le Brossard Éclair

Les patrouilleurs nautiques de la Sûreté du Québec ainsi que de la Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent seront présents sur les plans d’eau du territoire pour assurer la sécurité des plaisanciers pendant la saison estivale.

Les policiers travailleront en étroite collaboration afin de faire respecter les différents règlements et lois tels que le Code criminel et la Loi sur la marine marchande.

Ils rappellent aux plaisanciers que quiconque conduit un bateau lorsque sa capacité de conduite est affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue commet une infraction au Code criminel. Bien qu’il ne soit pas interdit au Québec de consommer de l’alcool à bord d’une embarcation – même s’il s’agit d’un bateau à moteur – les plaisanciers qui consomment de l’alcool augmentent considérablement les risques de décès ou de blessures, en plus de s’exposer aux sanctions prévues au le Code criminel.

Pour leur sécurité, les plaisanciers sont donc invités à éviter toute consommation d’alcool à bord d’une embarcation puisque certains facteurs, comme le soleil, le vent et les mouvements d’un bateau soumis aux effets des vagues, peuvent intensifier les effets de l’alcool.

Comme les plaisanciers pourraient devoir s’arrêter ou manœuvrer soudainement pour éviter un abordage, la patrouille recommande de naviguer à une vitesse sécuritaire. La vitesse sera établie en fonction de différents facteurs tels que la capacité de voir devant vous, le vent, l’eau et les courants, la vitesse à laquelle l’embarcation peut changer de direction, le nombre et les types de bâtiments exploités près de l’embarcation ainsi que la présence de risques à la navigation.

En tout temps, pour leur sécurité, les citoyens sont invités à être prévoyants, vigilants et attentifs lorsqu’ils naviguent sur l’eau. Il est important d’avoir l’équipement obligatoire à bord, de porter un gilet de sauvetage, d’avoir un moyen de télécommunication, de prévoir son itinéraire et de consulter la météo avant de partir. La patrouille recommande également d’avoir une carte des plans d’eau, d’informer une personne de son plan de route et d’apporter le nécessaire pour prévenir la déshydratation, les coups de chaleur et l’hypothermie.

(Source: Sûreté du Québec)

Commenter cet article

avatar