La participation des jeunes au baseball explose

La participation des jeunes au baseball explose

Les jeunes maniant le gant et le bâton de baseball se font de plus en plus nombreux au baseball LNDB de Brossard.

POPULARITÉ. Trois équipes de baseball atomes au lieu d’une, deux fois plus de joueurs Rallye Cap, des adolescents qui s’initient, et des terrains locaux saturés pour la première fois depuis des lunes; la ligue de baseball mineur LNDB de Brossard, qui célèbre cet été son 50e anniversaire, ne fait pas exception à la vague d’amour pour le baseball qui déferle sur la province.

Le baseball renaît chez nous, surtout depuis les succès des Blue Jays de Toronto en 2015 et leurs matchs amicaux annuels au Stade olympique. Robert Nicolas, bénévole au baseball LNDB depuis 11 ans et gouverneur de Brossard dans la Ligue de baseball amateur de la Vallée du Richelieu, ne s’en plaint surtout pas!

Lui qui s’est joint à l’organisation de Brossard après le triste départ des Expos en 2004 a constaté avec plaisir les retombées positives du week-end des 1er et 2 avril, où les Blue Jays de Toronto ont disputé un programme double face aux Red Sox de Boston devant plus de 106 000 personnes au Stade olympique.

«Les Blue Jays ont été spectaculaires à la télévision la saison dernière, Russell Martin est populaire, le maire Denis Coderre parle ouvertement du retour des Expos et a annoncé un investissement de 4 M$ pour la réfection des terrains de baseball et les Citadelles de Québec et les Aigles de Trois-Rivières aident aussi la cause. Et la médiatisation par le Longueuillois Jacquet Doucet et les autres font aussi une énorme différence», soutient-il.

Explosion des inscriptions

Celui qui rêve depuis longtemps du retour de la fièvre du baseball a été dépassé de l’effet de la vague sur les inscriptions dans la ligue LNDB.

«Lors des jours suivants les matchs des Blue Jays à Montréal, au début avril, plus de 30 nouvelles inscriptions de jeunes de 4 à 8 ans se sont ajoutées à Brossard. Depuis, nous sommes passés de 12 joueurs atomes [8-9 ans] à 30. Ça veut dire trois équipes au lieu d’une en atome A [9 joueurs sur le terrain] et atome B [6 joueurs]. Aussi, nous sommes passés de 30 à 49 joueurs Rallye Cap [4-7 ans] et nous recevons encore des inscriptions», se réjouit-il.

Chez les 10 ans et plus, où les jeunes sont déjà investis dans un sport depuis longtemps, l’incidence est plus modeste.

«Mais quand même, trois jeunes de 9 à 13 ans se sont inscrits chez les bantam, même s’ils ne connaissent aucun règlement du baseball, s’étonne M. Nicolas. Ils ont été influencés par la vague.»

Des idoles pour les jeunes

Le résultat de ce regain d’amour général pour le baseball se fait sentir localement sur deux plans, selon Robert Nicolas.

«Tout d’abord, les parents qui ont toujours eu le baseball dans leur gênes inscrivent aujourd’hui leurs jeunes enfants. Aussi, à mes débuts dans la LNDB, les jeunes n’avaient pas d’athlètes auxquels ils pouvaient s’identifier. Maintenant, ils mettent des visages à leurs rêves. On les voit de plus en plus avec des casquettes de baseball, dont celle des Expos», analyse-t-il.

Autre signe encourageant, mais problématique en même temps: les dirigeants voient venir un manque de terrains disponibles à Brossard.

«Nos quatre terrains au parc Victorin sont utilisés presque à pleine capacité, sept jours par semaine. Nous qui avions cédé certains terrains à des organismes de softball devrons bientôt repenser les choses. Et nous aussi, comme les intervenants du soccer, commençons à rêver à des terrains synthétiques pour prolonger nos saisons.»

Le lancement de la saison de la Ligue de baseball amateur de la Vallée du Richelieu aura lieu le 16 mai et celui de la 50e saison de la LNDB de Brossard, le 28 mai, au parc Victorin.

Rens.: www.lndbbaseball.org

Commenter cet article

avatar