Jean-Thomas Jobin fait un clin d’œil à la psycho-pop

Jean-Thomas Jobin fait un clin d’œil à la psycho-pop

Jean-Thomas Jobin sera en rodage de son spectacle Apprendre à s'aimer au Club du Quartier DIX30 les 28 et 29 août.

Avec l’autodérision dont lui seul a le secret, Jean-Thomas Jobin s’est inspiré des conférences de motivation et de la psycho-pop pour son troisième one man show, Apprendre à s’aimer, qui sera en rodage au Club du Quartier DIX30 les 28 et 29 août.

«C’est un spectacle plus humaniste, plus introspectif, plus intime, où mon personnage baisse un peu sa garde, explique l’humoriste. Mais ça reste dans l’absurde et les jeux de mots. C’est peut-être mon spectacle le moins hermétique, parce que la limite entre le réel et la fiction est plus floue. Y’a beaucoup de moi qui transparaît.»

La première aura lieu en novembre, mais Jean-Thomas Jobin profite de l’été pour roder son spectacle, qu’il considère finalisé à 85%. «Je joue dans des bouts de texte, j’ai encore de l’espace pour des coupures. Je voudrais aussi intégrer un numéro que je fais habituellement en rappel.»

Rodage dans les bars

Comme il présente environ un spectacle aux cinq ans, l’humoriste a généralement plusieurs numéros en banque quand vient le temps de se concentrer sur un nouveau one man show. Mais il doit tout de même consacrer trois ou quatre mois à l’écriture, pour faire un collage des différents numéros.

«Pour la première fois, j’ai fait du rodage dans les bars et j’ai trouvé cela vraiment utile. Ça me permet de valider certains gags avec le public, de vérifier si tout le monde me suit.»

Encore une fois, il a choisi de faire équipe avec Pierre-Michel Tremblay à la script-édition et à la mise en scène. «Il a vraiment une vision d’ensemble et sait donner une direction au spectacle.»

Libre sur le web

En plus de la scène, Jean-Thomas Jobin est un habitué de la télévision et de l’internet, où il a notamment présenté la web-série Père poule.

«Je me sens très libre sur le web, c’est un excellent laboratoire. Je peux parfois être plus edgy, parce que ce sont ceux qui aiment ce que je fais qui vont regarder.»

L’humoriste aimerait aussi amener au petit écran sa complicité avec Dominic Paquet et Adib Alkhalidey dans les publicités de Mise-O-Jeu, sous forme de sitcom. «On voudrait prendre des 30 secondes pour en faire des 30 minutes. C’est une belle collaboration, que j’apprécie énormément.»

Il fera aussi partie de la nouvelle saison des Pêcheurs avec Martin Petit, à Radio-Canada, alors qu’il pourra réaliser un de ses nombreux rêves un peu fous: survivre dans le bois!

Jean-Thomas Jobin est en spectacle les 28 et 29 août au Club du Quartier DIX30.

Rens.: www.leclubdix30.com

Écrire un commentaire

avatar