Huit anciens du FC Brossard avec le CS Lakeshore

Huit anciens du FC Brossard avec le CS Lakeshore

Bill Sedgewick a dirigé samedi son premier match en PLSQ depuis son passage avec le FC Brossard en 2012.

L’entraîneur Bill Sedgewick et le capitaine Cédric Carrié font partie des sept anciens membres du défunt FC Brossard qui évolueront avec la nouvelle formation CS Lakeshore.

Le Brossard Éclair avait révélé en janvier que le Brossardois et ex-joueur de l’Impact de Montréal (1997-98) Bill Sedgewick serait à la barre de la nouvelle équipe, deux ans après un congédiement controversé. L’entraîneur disait alors vouloir recruter des anciens du FC Brossard, et il ne parlait pas à travers son chapeau puisque sept d’entre eux font maintenant partie de l’équipe qui a débuté sa saison samedi dernier avec un match nul de 0 à 0 contre le CS Mont-Royal Outremont, champion de la saison 2013.

En plus du capitaine Cedric Carrié, les autres acquisitions significatives du CS Lakeshore sont Dex Kaniki, meilleur buteur du CS Longueuil en 2014; Kevin Dean Chan-Yu-Tin, capitaine du FC Brossard en 2013; ainsi que Mohamed Hany Saidi, Gyslain Tient Cheli Tchoudenou, Laszlo Cjongor, Alexander El Ali et Guillaume Rochon.

«Je suis très heureux et je vis une sorte de rédemption avec ce nouveau défi à Lakeshore, affirme Bill Sedgewick. Je peux enfin continuer ce que j’avais commencé il y a deux ans. Je fais cela dans un environnement extraordinaire. John Limniatis [ex-joueur et entraîneur de l’Impact, devenu directeur technique au CS Lakeshore] me laisse carte blanche dans mes décisions. Les choses sont claires; c’est noir et blanc, pas de zones grises ou de politique. Je ne peux demander mieux et je suis très reconnaissant envers toutes les organisations de la Rive-Sud et de l’Ouest de Montréal qui m’ont offert de belles opportunités depuis deux ans.»

L’entraîneur n’a pas fixé d’objectifs quantitatifs à ses ouailles, mais son sourire veut tout dire quand on lui parle du top 3 des 7 équipes de la PLSQ.

«Je pense avoir une équipe talentueuse, avec un bon mélange de vétérans de l’extérieur et de jeunes joueurs locaux. J’ai choisi des joueurs avec qui j’étais en confiance. Je leur ai demandé d’être loyaux envers leur équipe et d’afficher de la constance. Le seul chiffre mentionné est que nous ne voulons pas plus de deux défaites de suite. Ça veut dire qu’il faudra gagner souvent!»

Commenter cet article

avatar