Gladys Quintal, au service des familles depuis plus de 40 ans

Gladys Quintal, au service des familles depuis plus de 40 ans

La directrice générale de la Maison de la famille de Brossard

La directrice générale de la Maison de la famille de Brossard, Gladys Quintal, prend sa retraite cette année. Impliquée à Brossard depuis les années 70, cette infatigable travailleuse continuera tout de même à soutenir l’organisme dont elle a été la présidente fondatrice en 1997.

Originaire de Paquetville, au Nouveau-Brunswick, Gladys Quintal passe son enfance et son adolescence dans le quartier Ville-Émard, sur l’île de Montréal. À l’adolescence, elle est convaincue par l’aumônier de sa paroisse de s’impliquer dans sa communauté.

«Il me disait que j’étais une bonne communicatrice. Pourtant, j’étais une personne gênée; je ne comprenais pas trop sa demande», souligne la Brossardoise de 64 ans, qui décide alors de faire du bénévolat.

Elle convaincra plus tard le curé du quartier de rendre disponible le sous-sol pour les jeunes, qui deviendra un petit centre de loisirs.

Bien que le travail social l’ait toujours attirée, les orienteurs au secondaire lui déconseillent de suivre cette voie, la jugeant trop sensible, mais elle persiste.

«Je n’ai aucune formation en travail social, mais je suis une personne qui aime les gens, qui a une bonne écoute. La relation d’aide a toujours été présente dans ma vie.»

De secrétaire à commissaire

Secrétaire de formation, Gladys Quintal travaille dans des bureaux d’orthopédistes à Verdun et LaSalle durant plusieurs années. En 1974, après son mariage, son mari la convainc de fonder leur famille à Brossard, où elle réside depuis.

Devenue femme au foyer, elle s’impliquera sur le comité de parents de l’école de sa fille, dont elle deviendra présidente l’année suivante.

Après la naissance de ses deux garçons, la direction de l’école l’informe qu’un poste de commissaire est ouvert à l’ancienne Commission scolaire de Brossard. Elle obtiendra le poste, qu’elle occupera pendant 16 ans.

Plus tard, elle se joint à l’organisme l’Union des familles de Brossard, dont elle devient présidente du C.A., au milieu des années 90.

Un concept de Trois-Rivières

Mise au courant de l’existence d’une maison de la famille à Trois-Rivières, Gladys Quintal a donc la mission de créer ce même organisme à Brossard. Après avoir testé avec succès le concept des cafés-causeries, la Maison de la famille de Brossard est officiellement créée en 1997, grâce à l’aide de plusieurs collaborateurs et l’aide financière de la députée provinciale de l’époque, Fatima Houda-Pepin.

Depuis, l’organisme offre un éventail de services, allant d’ateliers pour gardiens avertis et pour développer ses compétences parentales à une halte-garderie, en passant par des rencontres Échanger c’est partager, destinées aux parents de familles immigrantes des écoles Sainte-Claire et Samuel de Champlain.

Écrire un commentaire

avatar