Gaya, l’ancienne participante de La Voix présentera bientôt son premier EP

Gaya, l’ancienne participante de La Voix présentera bientôt son premier EP

Gaya, chanteuse et participante à l'émission La Voix 2015

Crédit photo : Gracieuseté

PORTRAIT. Elle a subjugué le jury de La Voix en 2015 avec son énergie volcanique et son timbre de velours. Après sa participation remarquée à l’émission de TVA, Gaya a gagné sa place en tournée et continué son bonhomme de chemin dans la musique. La Brossardoise présentera son premier EP, qui sortira cet été.

Sanya Michel Élie, alias Gaya, baigne dans la musique depuis son plus jeune âge.

«Je chantais à l’église, où j’ai été imprégnée par les chants gospel, confie la jeune femme qui aime aujourd’hui à mélanger les genres musicaux. Mais, je n’ai commencé sérieusement à chanter qu’en 2008.»

Diplômée en technique policière, elle a délaissé ses études de droit en 2009 pour se consacrer entièrement à la musique.

«Je voulais me laisser une chance d’être chanteuse», explique Gaya, qui a rapidement rejoint la célèbre troupe Boogie Wonder Band, avec qui elle a fait plusieurs tournées à travers la province et à l’international.

Durant cette même période, elle s’est engagée dans divers projets musicaux en intégrant le Jireh Gospel Choir ou en fondant le groupe franco pop féminin Les Garçons. Mais rapidement, la chanteuse a voulu composer et interpréter ses propres titres.

«J’ai pris la décision d’aller de l’avant avec ma carrière solo, même si j’adorais ce que je faisais avec le Boogie, explique la chanteuse qui a alors décidé de passer à un autre cap dans sa carrière. J’avais peu de temps pour composer mes titres avec mon horaire chargé et les tournées. J’ai saisi l’occasion qui se présentait avec les auditions de La Voix. J’ai tenté ma chance et j’ai été rappelée pour participer à l’émission. Tout s’est enchaîné très rapidement.»

L’expérience La Voix

La chanteuse garde de bons et moins bons souvenirs de son expérience à l’émission phare de télé-réalité.

«Participer à La Voix m’a donné l’occasion de faire des tournées et des spectacles sous mon propre nom. C’est ce que j’étais venue chercher et j’ai vraiment passé deux années incroyables», se rappelle Gaya.

Depuis 2015, la chanteuse a donc offert au public le Team Gaya Show, un spectacle aux saveurs soul et RNB.

«Durant l’émission, j’avais un peu l’étiquette de la fille qui chante du disco. J’aime ce registre, mais pas seulement… En faisant la tournée, j’ai pu glisser quelques chansons à moi et je me suis aperçu que le public aimait aussi me découvrir sur des titres plus intimes. D’ailleurs certains étaient surpris de me découvrir autrement.»

Sur scène, l’artiste a un tempérament de feu et livre des performances à couper le souffle, mais elle explique qu’elle est dans la vie une personne très posée.

«Les gens qui se faisaient une image de moi à la télévision me disaient qu’ils étaient étonnés de me voir si calme en réalité. Ça me faisait rire, car Gaya, c’est un personnage. On confond souvent le personnage de scène et la personne. Gaya ose, fonce et se libère sur scène, sans aucune gêne. Mais dans la vraie vie, je reste humaine et accessible», s’en amuse l’artiste.

Elle aborde ainsi les aspects plus négatifs de l’expérience télévisuelle.
«Quand on se présente à ce genre d’émission, on ne pense pas forcément aux conséquences de l’exposition, avoue Gaya. On y va parce qu’on veut chanter et faire des spectacles. On devient un personnage public et les gens qui ne vous aiment pas se permettent beaucoup de choses sur les réseaux sociaux ou dans la rue… On n’est pas forcément préparé à ça», raconte la jeune femme.

Elle explique avoir quelque peu délaissé les réseaux sociaux depuis, mais garde un très bon souvenir de toute l’expérience.

Un premier EP qui lui ressemble

En 2017, la chanteuse de la Rive-Sud a appris qu’elle attendait un enfant et a pris ce temps pour écrire l’album qu’elle désirait.

«Je me suis retirée en studio, ç’a permis de faire ce que j’avais vraiment envie de faire. C’était mon défi de ne pas m’engager dans un album avec des sonorités qui ne me ressemblaient pas. Il y a des artistes qui veulent composer pour vendre, et, au final, comme ça ne leur ressemble pas, ça se vend plus ou moins. Alors, ce que je voulais avec cet album, c’est donner mon cœur et offrir au public quelque chose d’authentique.»

«Et puis, ce n’est pas vrai que l’on peut plaire à tout le monde, poursuit Gaya. Tu peux essayer de te plier dans tous les sens, il y aura toujours des gens qui vont naturellement te suivre, puis d’autres qui n’apprécieront pas ton style. Alors, autant être soi-même.»

Celle qui se définit comme étant proche de ses origines haïtiennes et de sa féminité, dévoile ainsi chaque semaine depuis la fin de l’année 2017 de nouvelles compositions aux textes intimistes et aux sonorités instrumentales sur son blog musical.

La sortie de l’EP de Gaya est prévue le 30 août, jour de ses 30 ans. Elle amorce donc 2018 avec une série de spectacles narratifs intitulée Kingdom Gaya.

Gaya en écoute: soundcloud.com/kingdom-gaya

 

 

 

 

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sandra Recent comment authors
Sandra
Invité
Sandra

Très bel article. 👍🏽