Futur pont Champlain: il n’y aura pas d’expropriations sur la Rive-Sud

Futur pont Champlain: il n’y aura pas d’expropriations sur la Rive-Sud

Le péage sur le pont Champlain a été l'un des sujets abordés lors de la rencontre entre la chef du Parti vert Elisabeth May et le maire Denis Coderre.

CHANTIER. Bien qu’une dizaine de maisons et un immeuble à condos seront détruits du côté de Verdun afin de construire le nouveau pont Champlain, aucune expropriation n’est prévue du côté de la Rive-Sud de Montréal.

C’est ce qu’a à nouveau confirmé Infrastructure Canada au Courrier du Sud. «Le gouvernement du Canada n’entend procéder à aucune expropriation ou acquisition de propriétés par entente de gré à gré du côté de la Rive-Sud, affirme la conseillère principale en communication pour la région du Québec aux Travaux publics et Services gouvernementaux du Québec, Sonia Tengelson.

En lien avec les terrains acquis du côté de Verdun, Mme Tengelson précise que «le gouvernement du Canada n’a exproprié aucune propriété résidentielle dans le cadre de ce projet. Les acquisitions de propriétés résidentielles ont été réalisées à la suite d’ententes de gré à gré».

Deux terrains de la Ville vendus

Seuls deux terrains de la Ville de Brossard ont été acquis par le gouvernement dans le cadre de la construction du futur pont Champlain sur la Rive-Sud. Une résolution de la séance du conseil du 18 novembre confirme la vente des deux lots, l’un le long du fleuve, et l’autre près du parc de la Terre, pour un montant total de 326 027$.

Une servitude temporaire a aussi été accordée en novembre pour deux autres lots, en échange d’une indemnité de 19 469$.

À la séance du conseil du 12 mai, les conseillers ont adopté une résolution à l’effet d’accorder une servitude temporaire pour un autre terrain, pour une indemnité totale de 21 251$ à la Ville.

Les terrains «sont prêtés à Infrastructures Canada pour divers usages (entreposage, etc.), le temps des travaux). Ils seront remis à la Ville par la suite», indique la chef de service des communications, Stéphanie Sauvé.

Le futur pont inquiète

De toutes les inquiétudes et préoccupations qu’entend le député de Brossard–La Prairie de la part de citoyens de sa circonscription, le dossier du nouveau pont Champlain est la plus récurrente.

«Le cas du nouveau pont revient constamment. Les expropriations sont l’une des inquiétudes reliées à ce dossier, mais on me parle aussi du péage et de l’impact que ça aura sur le trafic», commente Hoang Mai, qui avait aussi relancé Transports Canada afin de s’assurer qu’il n’y aurait aucune expropriation sur son territoire.

Commenter cet article

avatar