Fraude: une ex-employée de banque purgera 20 mois dans la collectivité

Fraude: une ex-employée de banque purgera 20 mois dans la collectivité

Isabelle Provencher

JUSTICE. Une ex-employée de la Banque CIBC purgera 20 mois dans la collectivité pour avoir détourné plus de 89 000$ en remises en argent destinées à ses clients.

Isabelle Provencher a reçu sa sentence le 21 juillet, au palais de justice de Longueuil. Elle s’était reconnue coupable de fraude le 11 août 2014, pour des gestes commis cinq ans plus tôt.

En 2008, Mme Provencher travaillait aux services financiers de la Banque CIBC. Selon ce qui est ressorti de son procès, elle s’occupait entre autres des renouvellements hypothécaires.

Les clients qui renouvelaient leur hypothèque avaient droit à une remise en argent, mais Provencher ne leur informait pas de cette remise. À partir de décembre 2008, elle encaissait plutôt les chèques dans un compte qu’elle avait ouvert au nom de son conjoint.

En 10 mois, elle a ainsi privé 21 clients de sommes importantes, atteignant entre 2000$ et 10 000$ chacune.

Bijoux, vêtements et cellier

Lors des représentations sur la peine, Isabelle Provencher a plaidé qu’elle se trouvait à l’époque dans une situation financière précaire. Selon la défense, l’argent a d’abord servi à payer le loyer de son condo à Brossard, mais elle se serait ensuite enlisée dans une frénésie dépensière.

Or, selon la liste des transactions effectuées au compte en question, Mme Provencher a payé quatre mois de loyer à partir de ce compte, pour un montant total de 4800$. Le premier paiement de loyer a eu lieu en février 2009, alors qu’elle avait déjà dépensé plus de 8000$ dans des commerces de toutes sortes, y compris Ogilvy, Holt Renfrew, Tristan & Iseut, la SAQ, des restaurants et des pharmacies.

Après ce premier paiement de loyer, les dépenses sont devenues encore plus extravagantes. Provencher a notamment dépensé plus de 2000$ chez Cavavin pour s’acheter un cellier. Elle a aussi dépensé plus de 4600$ au bijoutier Espace Joaillerie Langevin.

La Banque CIBC a découvert le stratagème en octobre 2009 et a fermé le compte de la fraudeuse. Il y restait alors 4700$ des 89 718$ détournés.

Clients remboursés

Selon les avocats de la défense et de la Couronne, les clients floués ont tous été remboursés par la banque. Ils n’auraient toutefois pas tous été mis au courant de la fraude.

Jennifer Innes fait partie des victimes d’Isabelle Provencher; c’est Le Courrier du Sud qui le lui a appris.

«La banque nous a appelés en 2010 pour nous dire qu’il y avait eu une erreur et qu’on avait droit à un chèque, a-t-elle affirmé en entrevue. On était bien heureux parce qu’on ne s’attendait pas à recevoir ce montant, mais jamais on ne nous a parlé d’une fraude.»

Nous avons tenté d’obtenir un commentaire d’un porte-parole de la Banque CIBC, sans succès.

Écrire un commentaire

avatar