Fraude au cégep Édouard-Montpetit: l’ex-directrice des finances plaide coupable et écope d’une peine dans la collectivité

Fraude au cégep Édouard-Montpetit: l’ex-directrice des finances plaide coupable et écope d’une peine dans la collectivité

Stéphanie Paquette purgera une peine de deux ans moins un jour dans la collectivité.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Directrice des ressources financières du cégep Édouard-Montpetit jusqu’en juin 2015, Stéphanie Paquette a plaidé coupable, le 23 mars, à des accusations de fraude et d’abus de confiance au palais de justice de Longueuil. Son complice et conjoint Dino Marcoux a quant à lui plaidé coupable à des accusations de recel.

Mme Paquette a écopé d’une sentence de deux ans moins un jour de détention dans la collectivité et M. Marcoux, de 18 mois. Le couple devra aussi rembourser les 96 291,96$ soutirés au cégep de Longueuil. Plus de 39 000$ ont déjà été remboursés.

Selon le Journal de Montréal, Mme Paquette et son conjoint avaient développé un stratagème financier afin de détourner de l’argent qui devait servir aux étudiants du cégep dans les comptes de banque de l’entreprise Gestion DM appartenant à Dino Marcoux.

Une enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) avait permis de révéler le stratagème de détournement de fonds publics. Toujours selon le quotidien, 18 transactions bancaires ont été réalisées par Mme Paquette, dont 14 directement à l’entreprise de son conjoint.

Écrire un commentaire

avatar