Franc succès pour le 42e Tournoi atome

Franc succès pour le 42e Tournoi atome

Le 42e Tournoi atome a été une réussite autant d'organisation que de qualité de hockey. Sur la photo, les équipes AA de Brossard (en bleu) et de Dollard (en blanc) s’affrontent.

Crédit photo : Robert Côté – Brossard Éclair

Une nouvelle équipe plus jeune, appuyée par plus de bénévoles, dans une nouvelle ambiance et avec des joueurs plus performants; voilà ce qui ressort du 42e Tournoi atome de Brossard, qui s’est terminé dimanche après deux semaines d’activités couronnées de succès.

«Ce qui s’est passé dans les derniers jours a carrément dépassé nos attentes, indique le coordonnateur du Tournoi, André Papineau. L’appréciation des visiteurs, les témoignages des bénévoles, qui se sont fait nombreux et qui veulent revenir l’an prochain, et surtout, l’ambiance qui a régnée, tout nous a fait plaisir après des semaines de préparation. Nous étions “sur la coche” et cela a paru. C’est valorisant pour notre nouvelle équipe de quatre dirigeants.»

Les parents en renfort
Pour André Papineau, l’appel à tous lancé aux parents des joueurs atomes a fait une différence.

«Nous les avons bien traités et ils ont eu du plaisir pendant le tournoi, plusieurs veulent revenir. Ils ont aimé être occupés et partager avec des semblables plutôt que d’attendre passivement le match de leur enfant. Certains nous ont même dit qu’ils veulent faire plus d’heures de bénévolat l’an prochain; ça veut tout dire.»

Côté hockey, le coordonnateur s’est dit étonné de la qualité du jeu dans toutes les catégories, mais son coup de cœur est les hommages offerts à deux joueurs visiteurs qui ont eu la douleur de perdre un parent pour cause de maladie pendant le tournoi.

«Nous avons partagé ce moment avec eux de façon simple mais digne. Ce fut apprécié», indique-t-il simplement.

M. Papineau a par ailleurs apprécié l’attitude de plusieurs équipes, dont le Drakkar de Vaudreuil AA, qui, par sa propreté dans les vestiaires, sa discipline et son respect des adversaires, arbitres et hôtes, a mérité le trophée Bryce-Beaulé.

Pas de Brossardois en finales
Aucune des neuf équipes locales n’a participé à une finale, mais ce n’est pas faute d’avoir essayé.

Dans la catégorie BB, les Bulldogs de Brossard–La Prairie ont terminé la ronde préliminaire avec trois victoires par blanchissage, mais une défaite de 7 à 4 en quarts de finale a mis fin à leur parcours.

L’autre équipe BB, les Ice Dogs, n’ont jamais perdu, avec un gain et deux matchs nuls, mais ce ne fut pas suffisant pour aller plus loin.

En catégorie C, après deux gains en trois matchs, les Huskies ont perdu leur match quarts de finale 3 à 2 contre les Maskas de Saint-Hyacinthe.

Au total, les 9 équipes locales ont quand même obtenu 11 gains contre 11 revers, marquant 72 buts et en allouant 62, pour un excellent différentiel de +10.

Écrire un commentaire

avatar