Fort achalandage à l’urgence de l’hôpital Pierre-Boucher

Fort achalandage à l’urgence de l’hôpital Pierre-Boucher

L’urgence de l’hôpital Pierre-Boucher est très achalandée

Crédit photo : Archives - Brossard Éclair

La situation ne s’est guère améliorée à l’urgence de l’hôpital Pierre-Boucher dans les derniers jours. Le taux d’occupation des civières frôlait les 190% en début d’après-midi. Dans les derniers jours, le taux d’occupation a même atteint les 200%. Actuellement, 20 patients sont sur une civière depuis plus de 48 heures et 37 depuis plus de 24 heures.

La plupart des urgences en Montérégie sont dans la même situation, l’hôpital Honoré-Mercier et le Centre hospitalier Anne-Laberge affichant un taux d’occupation de 208% et 209%.

L’hôpital Charles-LeMoyne est quant à lui le centre hospitalier qui affiche le plus bas taux d’occupation en Montérégie avec 128%.

Rappelons que la semaine dernière, en raison du taux élevé d’infections, telles la gastroentérite et l’influenza, et l’achalandage important, la direction a interdit les personnes qui accompagnent les usagers à l’urgence de l’hôpital Pierre-Boucher.

«L’urgence est très achalandée actuellement. Cette mesure permettra de limiter la transmission des infections à la clientèle et au personnel et facilitera les interventions des employés et des médecins auprès des patients», explique le Centre intégré de santé et de service sociaux (CISSS) Montérégie-Est sur son site internet.

Le CISSS rappelle que lorsqu’une personne présente des symptômes de grippe ou de gastroentérite, il est préférable de reporter sa visite à l’hôpital. De plus, il est impératif de respecter les consignes de prévention et de contrôle des infections et ne pas oublier de se laver les mains en entrant et en sortant de l’hôpital.

Commenter cet article

avatar