Fake news 29 155 – Vérité 16

Fake news 29 155 – Vérité 16

La vérité en mange toute une sur Facebook à propos des files d’attente monstres devant les points de vente de la Société québécoise du cannabis.

Une photo en noir et blanc montrant une foule sur un trottoir circule sur le réseau social. Un prénommé Bruno l’a publiée le 25 octobre avec ces mots: «À tout le monde qui capote à cause de la quantité de personnes aux portes des SQDC, voici une photo en avant d’un magasin de liqueurs le jour que la prohibition de l’alcool a fini.»

Le post est devenu viral. Il a été partagé 29 155 fois. Le hic, c’est que c’est une fausseté, une fake news que plus de 29 000 personnes ont prise pour du cash. Qu’ils ont partagée et propagée sans se poser de question.

Comment sait-on que la publication est fausse? D’abord, c’est un doute qui surgit: où et quand cette photo a-t-elle été prise? Bruno dit en avant d’un magasin de liqueurs mais lequel? Quelle est la source de l’image?

Un internaute éclairé a fourni la réponse dans les commentaires. La photo en question a été prise à New York. Y figurent des gens qui attendent devant le «Board of Health» pour obtenir une licence de vente d’alcool. Ce, après la levée de la prohibition par le gouvernement de Franklin Roosevelt. Lequel voyait dans cette mesure une façon d’augmenter les revenus de l’État. L’image en question apparaît sur le site internet de Getty Images et appartient à cette entreprise. En plus d’être fausse, la publication du dénommé Bruno viole la loi sur les droits d’auteur. La photo en question se vend 575$. La chose a été signalée, en vain.

Soucieux de rétablir les faits, j’ai publié un texte sur le sujet le 27 octobre, sur le site internet du Soleil de Châteauguay. Je l’ai affiché sur le compte Facebook du journal. Il a été partagé 16 fois.

Après, on se demande comment Donal Trump a pu devenir président des États-Unis…

N’empêche, si jamais vous souhaitez vérifier la source d’une image avant de la propager, c’est possible de le faire. Il existe différents outils, comme www.tineye.com/search.

En cette Semaine éducation média, du 5 au 9 novembre, j’ajouterais que vous pouvez aussi compter sur votre journal préféré pour vous éclairer. En cas de doute, n’hésitez pas à lui demander: «C’est-tu vrai, ce mensonge?»

Commenter cet article

avatar