Électeurs du district 1, voici vos candidats !

Électeurs du district 1, voici vos candidats !

Les candidats à l'élection partielle dans le district 1 de Brossard: Michel Roy

Les élections fédérales sont à peine terminées qu’une autre campagne s’amorce dans le district 1 de Brossard, cette fois en vue de l’élection partielle municipale du 29 novembre. Trois candidats luttent pour occuper le poste laissé vacant par Steve Gagnon.

Pascal Forget (Priorité Brossard), Christian Gaudette (Renouveau Brossard) et Michel Roy (Action citoyens Brossard) s’affrontent ainsi dans la course pour remplacer le conseiller démissionnaire de Renouveau Brossard.

Bordé par le Quartier DIX30, le stationnement Chevrier et le boul. Grande-Allée, et traversé par l’ancien golf, le district 1 sera passablement transformé au cours des prochaines années.

Le Brossard Éclair s’est entretenu avec chacun des candidats pour savoir comment ils comptent représenter leurs électeurs.

L’accès au pouvoir

Pascal Forget, ex-conseiller du secteur défait en 2013, se présente à nouveau sous la bannière de Priorité Brossard. Il estime qu’il est le seul à pouvoir représenter efficacement ses concitoyens et influencer les décisions du maire Paul Leduc et de son parti.

«Quoiqu’il arrive le 29 novembre, c’est encore M. Leduc qui sera au pouvoir. Donc, s’il y a quelqu’un d’autre que moi qui est élu, c’est sûr qu’il sera dans l’opposition. Les autres peuvent promettre ce qu’ils veulent, mais ils n’auront pas d’influence», affirme M. Forget.

L’ex-conseiller veut entre autres s’assurer que le projet de viaduc au-dessus de l’autoroute 10 pour connecter le secteur C au DIX30 se concrétise le plus rapidement possible, afin de réduire les problèmes de congestion dans le secteur.

Concernant le terrain de l’ancien golf, un des dossiers chauds de la dernière année, M. Forget préfère ne pas se prononcer sur la conservation des étangs avant la fin des consultations publiques. Il souligne toutefois que la Ville compte créer un parc de plus de 3 millions de pi2, soit l’équivalent du parc Laurier, à Montréal.

Environnement et transparence

Renouveau Brossard espère garder le district 1 dans son giron. Le parti présente comme candidat un résident du secteur et militant pour la conservation de l’ancien golf, Christian Gaudette. Celui-ci compte faire de l’environnement un de ses principaux chevaux de bataille.

«L’administration actuelle veut remblayer les milieux humides de l’ancien golf. Il y a quelques semaines, ils sont allés couper des arbres matures», déplore-t-il.

M. Gaudette estime que les résidents du secteur se sont fait flouer par l’administration en place.

«Quand je me suis installé à Brossard, on m’a fait miroiter un condo sur le golf. On m’a floué avec de la fausse publicité; je ne suis plus près d’un golf. Le poumon de Brossard va peut-être disparaître», lance-t-il, accusant au passage l’Administration municipale de vouloir éventuellement développer même la portion réservée pour un parc.

M. Gaudette promet d’agir comme chien de garde puisqu’il estime que le maire Leduc et son parti manquent de transparence.

Protéger le contribuable

Michel Roy, chef d’Action citoyens Brossard, se présente dans le district 1 comme le protecteur des contribuables brossardois. Il promet une refonte majeure des finances de la Ville, affirmant que Brossard embauche trop de cadres.

«Depuis les trois dernières années, la Ville a embauché des directeurs adjoints à la pelletée. On n’a pas besoin d’un appareil administratif comme celui de Montréal», lance-t-il, qualifiant la situation actuelle de «astronomique».

M. Roy, qui s’est fait remarquer pour son opposition au remboursement des frais juridiques des élus, compte notamment abolir le poste de chef de cabinet. Il ajouterait toutefois un poste de vérificateur des finances, qui devra être comblé par décision unanime du conseil municipal, après que les candidats aient été soumis à une consultation publique.

Le candidat s’est aussi prononcé en faveur de la protection des étangs de l’ancien golf. Concernant le viaduc du DIX30, il dit attendre de voir les soumissions avant de prendre position.

Commenter cet article

avatar