Échéancier du nouveau pont Champlain: les impacts de la grève des grutiers ne peuvent encore être mesurées

Échéancier du nouveau pont Champlain: les impacts de la grève des grutiers ne peuvent encore être mesurées

Crédit photo : Archives - Brossard Éclair

Le nouveau ministre fédéral des Infrastructures François-Philippe Champagne compte rencontrer les différents partenaires entourant la construction du nouveau pont Champlain. Des discussions qui, espère-t-il, permettront de s’assurer que l’immense chantier respecte son échéancier.

Le ministre Champagne a affirmé à La Presse Canadienne vouloir prendre le temps de discuter avec l’ensemble des intervenants afin de voir s’il est réaliste de livrer le pont à la date prévue.

Rappelons que le vérificateur général émettait, dans son rapport publié en mai, des réserves quant à la possibilité que les travaux soient achevés tel que prévu le 21 décembre. La grève des grutiers déclenchée au début de l’été a paralysé le chantier pendant plusieurs jours.

Du côté du consortium Signature sur le Saint-Laurent, on estime qu’il est «trop tôt pour l’instant pour déterminer les impacts de la situation des grutiers des dernières semaines», évoque la porte-parole Véronique Richard-Charrier.

Quant aux attentes d’une éventuelle rencontre avec le nouveau ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, elle ajoute que «nous travaillons en collaboration avec Infrastructure Canada depuis le début du projet dans le but de livrer un nouveau pont pour la grande région montréalaise et allons continuer à travailler dans ce sens». (A.D.)

Écrire un commentaire

avatar