Doreen Assaad appelle à l’unification de la Rive-Sud pour que tous bénéficient de l’effervescence économique

Doreen Assaad appelle à l’unification de la Rive-Sud pour que tous bénéficient de l’effervescence économique

Doreen Assaad devant les élus et membres de la Chambre de commerce et industrie de la Rive-Sud.

Crédit photo : Jean Laramée - Brossard Éclair

Devant plus de 150 représentants de la communauté d’affaires et du milieu politique, Doreen Assaad a affirmé que «l’unification de la Rive-Sud permettra à la région de livrer toutes ses promesses», lors du Dîner de la mairesse de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS), le 12 avril.

«J’annonce mes couleurs, j’ai l’intention de remplir le mandat que m’ont confié mes concitoyens en équipe, avec toutes les personnes qui travaillent pour le bien-être des Brossardois, a-t-elle d’abord lancé. Parmi elles, il y a bien évidemment les élus, avec qui je veux être une partenaire tout en étant un leader. Il y a également les gens de l’agglomération, qui occupent une place importante dans le quotidien de notre communauté, les autorités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), les gouvernements à Québec et à Ottawa, et vous, les membres de la CCIRS.»

La nouvelle mairesse de Brossard estime que la Rive-Sud «n’a jamais connu une telle effervescence économique, sociale et culturelle animer notre milieu et mobiliser nos forces vives».

Évoquant la mise en service prochaine du nouveau pont Champlain, le Réseau express métropolitain (REM), l’arrivée de l’entreprise Molson à Longueuil et la création de la Coalition A-30, Doreen Assaad a réaffirmé que «jamais la Rive-Sud n’a joué un aussi grand rôle pour assurer le succès et le rayonnement de la grande région métropolitaine de Montréal».

«Cette ère, qui commence à peine, appelle aussi à mon sens à un changement d’attitude si nous voulons profiter pleinement des formidables retombées qui s’annoncent, a précisé Doreen Assaad. Brossard fera bien sûr sa part pour contribuer à cette réussite.»

Un Brossard en changement

Même si Brossard est encore bien jeune avec ses 60 bougies soufflées cette année, Doreen Assaad est d’avis que la Ville a beaucoup changé lors des dix dernières années. Avec une démographie en progression de 20% et d’importants investissements commerciaux et résidentiels, «notre Ville se transforme rapidement à travers une série de grands projets».

Outre la mise en service du nouveau pont Champlain, Doreen Assaad rappelle que le tracé du REM s’implantera dans le terre-plein central de l’autoroute 10 jusqu’à l’autoroute 30, créant ainsi trois stations du REM à Brossard.

«Pour nos citoyens, cela représente un meilleur accès au centre-ville, à l’ensemble de la région métropolitaine ainsi qu’à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau. Pour les gens qui travaillent et magasinent à Brossard, il sera plus facile d’y accéder et mon souhait est que la transition et le changement soient faits dans le respect des Brossardois», a-t-elle ajouté.

L’ère des TOD

Brossard, tout comme l’ensemble des villes de la CMM, s’est engagée dans la création de quartier à haute densité de population autour des principales stations de transport en commun. Deux TOD (transit-oriented development) seront donc érigés autour des futures stations REM du Quartier et Panama.

«Ces nouveaux quartiers verront le jour au cours des prochaines années. Il s’agit des deux plus grands projets TOD sur le territoire québécois», a mentionné fièrement Doreen Assaad.

Trois grands projets immobiliers sont en cours et ils auront «un impact important sur la configuration de cette zone», soit l’Éco-Quartier de la Gare, le Solar Uniquartier et le TOD Panama.

En plus des milliers d’unités résidentielles, du centre de conférence, des hôtels, des espaces commerciaux et de la place publique qui verront le jour, Doreen Assaad a fait valoir que plusieurs travaux d’infrastructures municipales, tels l’élargissement de Grande-Allée et du boul. du Quartier, la nouvelle bretelle d’accès à l’autoroute 10 et la construction du viaduc du Quartier, viendront consolider les constructions autour de ce grand quartier.

Elle a aussi mentionné que le boul. Taschereau, qui regroupe plus de 400 commerces, est au cœur de ces priorités.

«Nous entendons bien le transformer et relancer le boulevard», ajoute-t-elle.

Doreen Assaad a profité de la tribune pour mentionner les changements à l’hôtel de ville depuis son élection.

«Après seulement quelques mois, les choses ont commencé à bouger différemment à l’hôtel de ville. Notamment avec la valorisation de l’expertise de nos ressources internes ou encore le fait que le conseil municipal a réformé la structure de nos comités et commissions afin de donner un droit de parole aux citoyens», a conclu Doreen Assaad.

Écrire un commentaire

avatar