Des pancartes électorales disparaissent dans le district 1

Des pancartes électorales disparaissent dans le district 1

Pascal Forget

La campagne électorale vient à peine de commencer dans le district 1 de Brossard qu’une plainte a déjà été envoyée à la police parce que des pancartes électorales auraient été volées. Une autre plainte de favoritime a également été envoyée au Directeur général des élections du Québec (DGEQ).

Les pancartes du candidat de Renouveau Brossard, Christian Gaudette, ont été installées un peu partout dans le district, le 22 octobre. Le lendemain, celles des rues Cousin et Colomb avaient toutes disparues.

«Comme les dépenses électorales sont limitées, ce vol d’affiches vient perturber l’approche démocratique de cette élection partielle», affirme le candidat, qui a porté plainte au Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL).

Plainte pour favoritisme

Le candidat et chef d’Action citoyens Brossard, Michel Roy, s’estime quant à lui lésé dans la façon dont son rival de Priorité Brossard, Pascal Forget, a lancé sa campagne. Les candidats doivent obtenir un rendez-vous avec la greffière de la Ville afin d’officialiser leur candidature, et le sien a eu lieu le 23 octobre.

Or, les panneaux de M. Forget ont été installés dès le 17 octobre, ce qui fait dire à M. Roy que celui-ci a peut-être eu un traitement de faveur en obtenant une rencontre plus tôt.

«Pourquoi, moi, je dois attendre une semaine de plus? Ça lui donne une longueur d’avance», dit-il.

Une analyse de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités démontre toutefois que M. Forget n’a bénéficié d’aucun avantage sur ses rivaux. Les partis ont le droit de faire des dépenses électorales et distribuer du matériel publicitaire avant la mise en candidature officielle auprès de la Ville. M. Roy aurait donc pu installer ses affiches dès le 16 octobre, soit la date officielle du début de la campagne électorale, même s’il n’avait pas encore rencontré la greffière.

Dans sa plainte, M. Roy s’insurge aussi contre l’utilisation de la photo du maire Paul Leduc sur les panneaux de M. Forget. Il affirme que les chefs de parti ne s’affichent pas sur les photos de leurs candidats lors d’élections provinciales, ce qui est faux.

Campagne positive

Le maire et chef de Priorité Brossard, Paul Leduc, n’a pas souhaité commenter directement les doléances formulées par ses adversaires.

«J’ai demandé à mon équipe de mener une campagne positive. On va parler de nous et de nos actions, on laissera les autres parler d’eux-mêmes.»

Il affirme tout de même que son parti suit toutes les règles.

Les électeurs du district 1 sont appelés aux urnes le 29 novembre.

Commenter cet article

avatar