Des constats d’infraction de plus en plus gourmands à Longueuil

Des constats d’infraction de plus en plus gourmands à Longueuil

Les contraventions en lien avec le stationnement sont celles qui ont été le plus distribuées en 2015.

AGGLOMÉRATION. Malgré une timide augmentation (+3,2%) du nombre de constats d’infraction décernés sur le territoire de l’agglomération de Longueuil au cours des quatre dernières années, les revenus qu’en ont tiré les autorités ont grimpé de 11,3% depuis 2012.

Le Service de police de l’Agglomération de Longueuil (SPAL) a décerné 134 239 constats en 2015, engrangeant un peu plus de 16,25 M$.

Parmi les villes de l’agglomération, Longueuil est logiquement celle où le plus de contraventions ont été remises, 64% des toutes les infractions punies par le SPAL y ayant été commises. L’augmentation du nombre de contraventions y a été moindre que dans toute l’agglomération (+2,3%), mais les revenus qu’en ont tirés les autorités ont connu le même accroissement.

Brossard est la deuxième ville où le plus d’infractions ont été enregistrées, loin derrière Longueuil avec 16% du total de l’agglomération. Le nombre de contraventions émises est cependant monté en flèche sur le territoire brossardois au cours des dernières années, enregistrant une hausse de 14% comparativement à 2012 l’an dernier.

La hausse la plus significative vient toutefois du côté de Saint-Lambert, où le nombre de constats émis est resté stagnant (+0,6%), mais l’argent collecté a littéralement explosé de 21% en quatre ans.

Faisant bande à part, Saint-Bruno-de-Montarville est enfin la seule ville de l’agglomération où les infractions ont diminué: le nombre de contraventions distribuées a chuté de 21%, alors que la somme amassée a fondu de 14%.

Le type de constats le plus souvent émis en 2015 dans l’agglomération concerne tout ce qui est relatif au stationnement. Suivent ensuite les contraventions de vitesse et celles pour les gens non-porteurs de leur attestation d’assurances.

Le mois de décembre est quant à lui synonyme de relâchement sur la surveillance routière, alors que le nombre de contraventions et leur valeur baissent de près de 50%.

  Longueuil Brossard Boucherville Saint-Lambert Saint-Bruno-de-Montarville
Nombre de constats +2,3% +14% +8% +0,6% -21%
Valeur des constats +11% +13% +9% +21% -14%

Le SPAL a refusé d’accorder une entrevue au Courrier du Sud au sujet des constats d’infraction, la porte-parole Mélanie Mercille indiquant qu’aucun commentaire ne serait fait avant que le rapport d’activités pour l’année 2015 ne soit produit.

Relâchement des Fêtes

Les constats ayant trait à la sécurité routière sont les plus distribués à Brossard, représentant 65% des infractions constatées de 2012 à 2014.

Les contraventions de stationnement viennent au 2e rang. Le mois de décembre 2014 a été particulièrement occupé de ce côté, 1053 contraventions ayant été distribuées, alors que la moyenne mensuelle était de 400. Ainsi, 20% des revenus reliés aux infractions aux règlements de stationnement en 2014 ont été engrangés lors de ce mois.

À l’instar de l’ensemble de l’agglomération, les policiers ont été plus cléments sur les routes de Brossard à l’approche des Fêtes, alors que le mois de décembre a été, en 2013 et en 2014, le moins rentable de l’année, et de très loin. En décembre 2014, les recettes dans ce secteur ont été de 113 429$, alors que la moyenne annuelle s’est située à 169 785$, une différence de 33%.

Les statistiques détaillées pour l’année 2015 n’étaient pas disponibles au moment de mettre sous presse.

Commenter cet article

avatar