Demande écrite: le directeur général n’a pas à y répondre, dit Leduc

Demande écrite: le directeur général n’a pas à y répondre, dit Leduc

Le maire de Brossard

Le directeur général de la Ville de Brossard, Nicolas Bouchard, n’a pas l’obligation de répondre aux questions écrites portant sur des résolutions présentées lors des séances du conseil municipal, selon le maire, Paul Leduc.

M. Leduc a fait cette remarque lors de la séance du conseil municipal du 14 avril, à la suite du refus des conseillers d’opposition, Antoine Assaf et Steve Gagnon, d’appuyer une résolution portant sur le prolongement d’infrastructures.

«Je pense qu’il y a des lois qui disent que des demandes et des réponses écrites à propos d’une séance publique, le directeur général n’est pas obligé de le faire parce qu’il y a un plénier», a déclaré M. Leduc.

Steve Gagnon a indiqué que lui et son collègue n’avaient pas reçu la réponse à une demande écrite adressée au directeur général, faite le dimanche précédent la séance du conseil, à propos de la résolution.

Rappelons que depuis l’imbroglio survenu entre M. Bouchard et les conseillers de Renouveau Brossard, à propos d’une résolution portant sur le golf de Brossard, les deux conseillers n’assistent plus à la rencontre plénière précédant les séances du conseil municipal. Ils envoient plutôt leurs questions par courriel au directeur général.

Le 8 mai, le conseiller Gagnon a indiqué au Brossard Éclair qu’Antoine Assaf et lui réfléchissaient à la possibilité d’assister ou non aux rencontres plénières, mais qu’aucune décision n’avait encore été prise à ce jour.

Commenter cet article

avatar