Dana Malowany et les Suprêmes championnes canadiennes après 9 ans sans titre

Dana Malowany et les Suprêmes championnes canadiennes après 9 ans sans titre

Dana Malowany a bien fait à son année recrue avec les Suprêmes de Saint-Léonard senior et prévoit être de retour la saison prochaine.

RÉSULTATS. À son année recrue chez les seniors, la Brossardoise de 18 ans Dana Malowany a déjà un premier titre canadien de patinage synchronisé en poche. Elle et l’équipe québécoise Les Suprêmes de Saint-Léonard ont mis fin à 9 ans de règne de leur grande équipe rivale ontarienne, NEXXICE, quand elles ont gagné la médaille d’or de la catégorie senior aux Championnats canadiens de patinage synchronisé présentés du 19 au 21 février à Waterloo, en Ontario.

Dans cette catégorie la plus relevée, ce sont toujours les Suprêmes et NEXXICE qui se font la lutte, mais le premier billet pour les Mondiaux est presque toujours attribuée à NEXXICE, les Suprêmes formant l’équipe Canada 2.

Cette année, pour une première fois depuis 2003, les choses ont changé. Les Suprêmes ont donné un grand coup dès le programme court, prenant 5 points d’avance sur NEXXICE et 16 sur Meraki en 3e place. Les Québécoises y sont allées d’un deuxième sans faute au programme long, devançant NEXXICE pour une deuxième fois.

Au total les Suprêmes ont dominé avec 217,42 points contre 212,59 pour NEXXICE.

«Je suis vraiment contente de notre exploit, lance Dana Malowany au Brossard Éclair. Quand nous avons été officiellement titrées, nous avons sauté de joie autant que nous avons pleuré. Des efforts de 20 filles couronnés de cette façon, ça va chercher des émotions! Encore aujourd’hui, nous avons peine à y croire tellement c’est gros. Certaines filles attendaient ça depuis des années, alors que d’autres ont pris leur retraite sans y avoir goûté. De vivre ça à mon année recrue est tout un privilège.»

Deux choses ont fait la différence selon la patineuse de Brossard. «D’abord, nous avions l’habitude de ne pas être très fortes au programme court et nous avions décidé de changer cela. Nous y avons mis des mouvements audacieux et toute notre intensité et ç’a porté fruit. Ensuite, nous avions trop de chefs et pas assez d’indiens dans l’équipe. Trop de filles donnaient leur opinion, pas pour mal faire, mais la direction devenait floue. Cette fois, nous avons appuyé notre excellente capitaine et le train s’est mis en marche à l’unisson.»

Dana et son équipe Canada 1 seront à Budapest, en Hongrie, du 8 au 9 avril pour les Mondiaux, où elles tenteront de faire mieux que la 6e place obtenue par les Suprêmes à titre de Canada 2 l’an dernier.

«Nous avons des objectifs mais ils ne sont pas axés sur le classement final. Comme nous ne contrôlons pas ce que les autres équipes feront, nous viserons de faire deux performances encore meilleures qu’aux Nationaux. Si nous y arrivons, nous serons contentes peu importe notre classement» jure-t-elle.

NOVA aura son équipe senior

Sur place, Dana a également assisté à quelques performances de son ancienne équipe NOVA, un club de développement regroupant des filles des CPA Brossard, Saint-Hubert et Boucherville, où elle a débuté.

«J’ai vu entre autres l’équipe Open adulte remporter l’or de belle façon. Des chutes au début et de la perfection plus tard, malgré des éléments techniques risqués; elles ont été extraordinaires et ont mérité leur titre.»

NOVA Open a battu son propre record de 2014 au chapitre des points et a gagné un 6e titre de suite.

L’équipe Novice NOVA a obtenu une 4e place et l’équipe intermédiaire, un 6e rang.

À la suite de cette longue liste de succès, NOVA souligne qu’il aura sa propre équipe senior l’an prochain.

Commenter cet article

avatar