Carrié, Kaneki et Sedgewick champions avec le Lakeshore SC

Carrié, Kaneki et Sedgewick champions avec le Lakeshore SC

Le Lakeshore SC

SOCCER. Deux ans après avoir perdu en finale de la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ) avec le défunt FC Brossard, les Brossardois Cédric Carrié, Dex Kaneki et Bill Sedgewick sont maintenant champions sous les couleurs du Lakeshore SC.

Samedi, au Centre multisports de Terrebonne, l’entraîneur Bill Sedgewick et son équipe, 2e du classement général de sept équipes, sont venus à bout des champions de la saison, le CS Mont-Royal-Outremont (CSMRO) au compte de 4 à 2, au bout de 30 minutes de temps supplémentaire d’un match spectaculaire, marqué par une décision d’arbitre contestée.

Expulsion et but dans la controverse

Carrié a d’abord lancé les siens en avance en première demie, avec une tête précise. L’avance a tenu longtemps, malgré plusieurs chances ratées des deux côtés. Mais coup de théâtre à la 62e minute de jeu: lors d’une passe flottante en zone de réparation de Lakeshore, le gardien Gabard Fénélon et un joueur adverse sont entrés en collision.

L’arbitre a décerné un carton jaune au gardien, son deuxième du match. Avec Fénélon expulsé de la partie, le meilleur buteur de la PLSQ, Frederico Moojen, a marqué sur un tir de pénalité accordé à CSMRO pour faire 1 à 1. Le Lakeshore SC devait aussi jouer à 10 contre 11 pour le reste du match.

Bill Sedgewick, un entraîneur émotif et intense, était en colère. «C’est une sanction injuste; mes joueurs se sont battus toute l’année pour ce titre. Laissez les joueurs décider du résultat», a-t-il longtemps répété.

Mais dans ce match plein de rebondissements, Lakeshore a surpris, faisant 2 à 1 quatre minutes plus tard.

Le CSMRO n’était cependant pas en reste, provoquant l’égalité en fin de match sur un tir dévié. À 2 à 2 il fallait donc disputer deux demies de 15 minutes de prolongation.

Lakeshore a eu sa revanche en première demie de prolongation quand le joueur du match, Dex Kaneki, a été fauché en zone de réparation. Il a fait lui-même 3 à 2 sur le tir de pénalité. Puis, en deuxième demie, Kaneki a préparé deux fois des deux contre un avec le jeune remplaçant Edward Antwi. La première tentative s’est terminée par un tir trop haut, mais la deuxième a trouvé le filet, permettant finalement à Lakeshore de l’emporter 4 à 2.

La troisième fois est la bonne

Carrié et Kaneki, les deux seuls joueurs de la PLSQ à participer à la finale pour une 3e fois – avec le FC Brossard en 2013 et avec le CS Longueuil en 2014 – ont donc finalement été sacrés champions. Le défenseur longueuillois Guillaume Rochon, un autre ancien du FC Brossard, était aussi sur le terrain.

Carrié, capitaine de l’équipe, était soulagé. «Ça fait du bien de gagner à une 3<+>e<+> tentative. J’étais frustré et en désaccord avec la décision de l’arbitre lors de l’expulsion de notre gardien, mais il fallait accepter et s’adapter à la situation. Nous avons vite repris nos esprits.»

Dex Kaneki était quant à lui radieux. «Tout était une affaire de cœur. Je devais faire plus pour aider l’équipe réduite à dix joueurs. Je pense avoir tout donné et terminé le travail commencé à Brossard en 2013.»

Prédiction confirmée pour l’entraîneur

Bill Sedgewick, qui avait été congédié de son poste d’entraîneur du FC Brossard de façon controversée en 2013, alors que son équipe était au sommet du classement, a tenu à rendre hommage à ses joueurs.

«À 10 contre 11, je leur ai dit de ne compter que sur eux-mêmes. Ils ont été extraordinaires. Ils ont joué à 10 joueurs pendant une heure et ils ont marqué trois buts; c’est phénoménal à ce niveau de compétition. Ce fut un beau match contre une équipe avec beaucoup de talent et de classe. J’ai encore une enveloppe collée à la porte de mon bureau le 16 novembre 2014, au premier jour d’existence de notre équipe. J’y avais écrit: "Nous serons champions". C’est une belle conclusion.»

Écrire un commentaire

avatar